logos-lpl-separator-blc

Résultats de la croisade de prière 2020-2021

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Une croisade de prière avait été lancée par M. l’abbé Pagliarani, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. Cette croisade a débuté le 21 novembre 2020 et s’est achevée le 1er avril 2021, le Jeudi saint. En voici les résultats accompagnés d’une lettre du Supérieur général.

La messe et les vocations, nos trésors !

Chers membres de la Fraternité, chers fidèles, chers amis,

Le 11 novembre dernier, nous sollicitions votre générosité pour redoubler de supplications vers le Ciel, afin d’obtenir par une Croisade de prières la libération de la messe et l’afflux de nombreuses vocations.

Cette Croisade ayant pris fin le Jeudi saint dernier, nous avons pu enfin en rassembler les résultats. Avec une joie débordante, nous aurons l’honneur de les remettre solennellement, le 1er mai prochain, à la Vierge Marie notre mère, en ce premier jour du mois qui lui est consacré, fête aussi de saint Joseph.

Il me tient à cœur, par ces quelques lignes, de vous remercier bien chaleureusement pour l’engagement et l’ardeur avec lesquels vous avez su répondre à notre appel pressant. En ces heures bien éprouvantes et difficiles pour l’Église et pour ses enfants, la vue de cette sainte alliance de prière à travers le monde est un puissant réconfort pour nos âmes et un gage ferme d’espérance en l’indéfectible secours du Ciel.

Quelle n’est pas notre gratitude envers la maternelle assistance de la Vierge Marie ! Partout dans le monde, le même constat s’impose : malgré les restrictions sanitaires et les difficultés de toutes sortes, les fidèles affluent, toujours plus nombreux, autour des autels où nos prêtres offrent le saint sacrifice. En beaucoup d’endroits, le nombre des fidèles a même doublé. Comment expliquer cette renaissance ?

Tout d’abord, par la puissance du chapelet : infaillible et toujours efficace auprès du Cœur Immaculé, cet aimant attire à Dieu l’âme qui le récite, et attire sur elle – et autour d’elle – les bénédictions de Dieu.

En second lieu, par le dévouement inlassable et ingénieux de nos prêtres, auxquels je tiens à exprimer ma profonde gratitude. En sachant même prendre des risques, ils ont rivalisé de zèle et d’ardeur pour garantir à vos âmes les secours des sacrements, attirant de la sorte de nombreux nouveaux fidèles. Grâce à leur docilité parfois audacieuse et à la liberté d’action dont ils jouissent au sein de la Fraternité, leur ministère n’a jamais cessé de rayonner magnifiquement, et de répandre en abondance la vie divine.

Enfin, par le redoublement de ferveur et le nouvel empressement avec lequel chacun d’entre vous entreprend de travailler à sa propre sanctification. Il est indéniable que les circonstances secouent la torpeur dans laquelle, peut-être, nos âmes s’assoupissaient. En ces temps comme en d’autres, la divine Providence se sert des maux qu’elle permet afin de nous aiguillonner : nous apprécions davantage la valeur de la messe et des sacrements depuis que nous avons à les rechercher avec plus d’ardeur, et goûtons avec plus d’amour les bienfaits spirituels reçus, depuis que nous redoutons d’en être privés.

Aussi, après ces remerciements bien sincères, je tiens à vous encourager. Notre Croisade ne doit pas s’arrêter là. Le monde et l’Église ont besoin de chrétiens qui prient et qui se sanctifient pour que Notre-Seigneur étende son règne : en eux d’abord, et à travers eux en tous ceux que leur rayonnement atteint. L’Église et le monde se meurent : il faut à Dieu des âmes qui vivent, et dont la vitalité spirituelle soit comme un sang nouveau pour la régénération de nos sociétés. La volonté de Dieu, c’est votre sainteté.

Qu’enfin cette intention des vocations demeure bien présente à nos cœurs : n’ayons rien de plus cher que de susciter à Dieu des âmes généreuses, prêtes à lui consacrer toutes leurs forces et toute leur vie.

Que Dieu vous bénisse, soutienne votre générosité, et vous accorde de demeurer tous dans sa charité !

Dillwyn, le 25 avril 2021, en la fête de saint Marc
Don Davide Pagliarani, Supérieur général

Chapelets comptabilisés au 1er mai 2021

SÉMINAIRES
Séminaire Saint-Pie X – Écône21 382
Séminaire Saint-Curé-d’Ars – Flavigny14 107
Séminaire du Sacré-Cœur – Zaitzkofen9 118
Séminaire Saint-Thomas-d’Aquin – Dillwyn14 322
Séminaire Sainte-Croix – Goulburn4 307
DISTRICTS et MAISONS AUTONOMES  
Afrique 147 341
Allemagne 175 573
Amérique du Sud 148 954
Asie 402 988
Australie / Nouvelle-Zélande 135 236
Autriche 63 786
Belgique / Pays-Bas 16 982
Canada 165 352
États-Unis 282 508
France 296 830
Grande-Bretagne / Irlande 31 950
Italie 61 622
Mexique 102 695
Suisse 131 796
Amérique Centrale / Caraïbes 29 223
Brésil 30 615
Espagne / Portugal 17 614
Europe de l’Est 167 741
Maison contemplative – Montgardin 2 967
Noviciat Sainte Thérèse – Salvan 4 432
Liban 20 630

Total : 2 482 059 chapelets

Supérieur Général FSSPX

M. l’abbé Davide Pagliarani est l’actuel Supérieur Général de la FSSPX élu en 2018 pour un mandat de 12 ans. Il reside à la Maison Générale de Menzingen, en Suisse.
fraternité sainte pie X

Articles en relation