logos-lpl-separator-blc

13° Opération Rosa Mystica dans l’île de Mindanao à Polomolok – N° 04 vendredi 3 mai 2019

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Vendredi 3 mai 2019 : “La moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux”

Pour vous donner une idée du monde qui défile, voici le bilan chiffré des premiers jours ; il s’agit du nombre de patients passés dans ces différents services :

29 avril

30 avril

1er mai

2 mai

OPTICIEN 57 59 29 56
DENTISTE 63 104 85 75
CHIRURGIEN 19 29 31 31
MEDECIN ADULTE 98 232 199 283
PEDIATRE 87 99 162 164
Total par jour 324 523 506 609

Et ce matin du vendredi, la foule est encore plus nombreuse dehors, avec des rangée de chaque côté de l’entrée, pour « trier » les patients selon le médecin qu’ils vont voir. Côté vision, la file s’étend loin, car aujourd’hui, le docteur Araneta, ophtalmologiste, vient aider nos deux opticiens. C’est un efficace travail d’équipe au fil des heures, animé par les saillies toujours humoristiques de Patrice.

Fr Tim commence à fatiguer… Du matin au soir, il prêche, bénit, consacre, exhorte. Heureusement, monsieur l’abbé Vaillant le remplace régulièrement ; il a ainsi l’occasion de confesser certaines personnes avec interprète, et de donner plusieurs extrêmes-onctions, notamment à une femme qui nous arrive très faible : elle semble commencer un AVC. Quand un patient arrive et que sa vie est en jeu, tout s’enchaîne très vite. Médecins et infirmières se concertent et font les soins d’urgence ; le prêtre s’approche presque en même temps pour donner les secours spirituels, en attendant l’arrivée de l’ambulance. Puis c’est le départ vers l’hôpital, dans un état d’esprit paisible : si la personne s’en sort, tout le monde se réjouira ; mais si elle meurt rapidement, elle pourra monter au Ciel grâce à la mission !

Evènement important aujourd’hui : madame le Maire a accepté de consacrer sa ville à la Vierge. Nous nous rendons donc en procession vers la Mairie, puis dans quelques rues, avant de faire la consécration, avec tout le personnel qui est sorti des bureaux pour l’occasion. Cela paraît si simple qu’on trouve d’abord cela normal ; puis on réalise la bonne volonté quasi miraculeuse qui existe encore dans ces âmes, malgré l’invasion musulmane qui progresse, et la recherche d’un bonheur matérialiste que fait oublier la pauvreté et les catastrophes naturelles. C’est vraiment une belle cérémonie.

Au gymnase, l’activité de ruche continue toute la journée. Il s’agit de finir sans trop de retard, car nous attend ce soir le fameux dîner de Thanksgiving !

SOIREE DE REMERCIEMENT

Elaine s’est mise sur son trente-et-un et nous a demandé d’apporter un costume traditionnel. Les couleurs chatoient, les époques s’entrecroisent et les contrées lointaines se côtoient, c’est un moment bien sympathique ! Outre le fait qu’un délicieux buffet nous a été préparé –avec dégustation de balout, of course !-, les discours de remerciement s’enchaînent : c’est une belle leçon pour nous occidentaux, qui pourrions parfois penser que tout nous est dû… Aux Philippines, toute aide est un don du Ciel, et de même qu’on rend grâce à Dieu, on remercie le prochain qui a donné son temps pour nous. Fr Tim prend également la parole pour évoquer les bienfaits spirituels de la mission, et insister sur la protection miraculeuse que la Vierge ne cesse d’exercer sur ceux qui lui font confiance. Pour apporter un air du pays à ce dévoué missionnaire, nos amis d’Amérique ont la bonne idée de lui chanter l’hymne de son état, le Kentucky. Ils ne pouvaient lui faire plus plaisir ! Puis une charmante danse philippine sert d’intermède.

Avant de prendre lui-même la parole, le Docteur de Geofroy nous propose un message enregistré de notre cher docteur Dickès, fondateur de la mission Rosa Mystica. L’émotion plane en entendant sa voix prononcer de touchantes paroles à l’attention des Philippins : « Le proverbe dit ‘loin des yeux, loin du cœur’, mais ce n’est pas vrai pour moi : vous serez toujours présents dans mon cœur. » Philippe de Geofroy renouvelle ses remerciements envers son prédécesseur, et donne des conseils tour à tour amusants et paternels aux nouvelles recrues. Il rappelle, pour finir, que la beauté de cette mission vient de son but final : pratiquer la Charité pour faire aimer Dieu aux âmes les plus délaissées. Ad majorem Dei gloriam !

Sources : Rosa Mystica 2019 / Jeanne de Vençay

Suite des reportages 2019

Accès au reportage n° 02 des lundi 29 et mardi 30 avril 2019
Accès au reportage n° 03 du mercredi 1er mai 2019

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2019

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont
jpdickes@gmail.com

Il est rappelé que la totalité des dons est envoyé à la mission sans prélèvement de quelque nature que ce soit.
D’autant qu’ACIM France prend en charge intégralement le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volontaires sont les bienvenus tout au long de l’année.

Reçus fiscaux sur demande