Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Les craintes du cardinal André Vingt-Trois - Présent du 2 avril 2009

Retour aux documents officiels du District de France
Retour au dossier sur les réactions
Retour au dossier complet "Retrait des excommunications de 1988"

Sauf avis contraire, les articles ou conférences qui n'émanent pas des
membres de la FSSPX ne peuvent être considérés comme reflétant
la position officielle de la Fraternité Saint-Pie X


Présent du 2 avril 2009
Les craintes du cardinal André Vingt-Trois

Olivier Figueras

Mardi s’est ouverte à Lourdes l’assemblée plénière des évêques de France, auxquels le président de la Conférence épiscopale, le cardinal Vingt-Trois a, tout à la fois, donné une feuille de route, et fait part de ses doutes.

La feuille de route présentée par l’archevêque de Paris, et qui a fait l’objet de la seconde partie de son discours inaugural, est assez simple – dans l’énoncé du moins – et le cardinal a ainsi résumé les principaux dossiers qui la constituent : « nouvelles pauvretés, enseignement supérieur catholique, bioéthique, indifférence religieuse, etc. » Il n’a pas manqué, pour les introduire, d’évoquer la crise économique internationale, qui affecte tous et chacun, y compris l’Eglise, en appelant à prendre garde aux réflexes protectionnistes, et en s’en remettant à l’Union européenne qui, croit-il, puisque le constat qu’il dresse est contraire à cette affirmation, a apporté « les conditions d’un réel développement économique dans une certaine solidarité ».

Cela dit, il se méfie de la révision prochaine des lois dites de bioéthique. « Nous ne devons pas céder, explique-t-il, à la surenchère des lobbies qui cherchent à provoquer le basculement des décisions transgressives d’un pays à l’autre. Le bonheur des hommes n’est pas la somme des plus petites exigences ramenées à un commun dénominateur. Légiférer en ce domaine ne saurait consister à s’aligner sur les pays les plus permissifs. » Et il dénonce en ces matières, et tout particulièrement à propos du récent projet de loi sur des délégations de l’autorité parentale, un travers de notre société : « le recours constant à de nouvelles lois pour trouver des solutions à des difficultés réelles mais très partielles ».

 

Le soutien à Benoît XVI

Dans la première partie de son discours, le cardinal Vingt-Trois a tenu à redire son attachement fidèle au Pape, en des termes pourtant critiques :

« La préparation insuffisante de la levée des excommunications qui confrontait subitement le Pape au négationnisme de Mgr Williamson, l’annonce du décret avant que les évêques en fussent informés, étaient des dysfonctionnements évidents des services concernés. En votre nom, j’ai écrit au Pape et je l’ai rencontré pour lui dire notre soutien et combien de tels procédés étaient néfastes et ruineux pour son projet de réconciliation. »

Et son Eminence continue en ces termes :

« J’ai dit aussi au Pape que l’émotion soulevée dans notre Eglise, en France, n’exprimait pas seulement la hargne des spécialistes de l’opposition à l’institution ni le désir de nuire à l’Eglise, même s’ils étaient réels et sont bien apparus depuis ! Parmi les chrétiens et d’autres, la tristesse et la déception manifestaient aussi un réel attachement à l’Eglise ou, au moins, une certaine attente à son égard. La note de la Secrétairerie d’Etat puis la lettre personnelle du Pape aux évêques ont rassuré sur les conditions d’octroi d’un statut canonique à la Fraternité Saint Pie X. La méfiance qui s’était installée se dissipera avec la rapide mise en œuvre des décisions annoncées par le Pape quant à la Commission Ecclesia Dei. Les changements nécessaires confirmeront la fermeté exprimée par le Pape pour l’organisation des procédures à venir. Mais déjà nous pouvons adresser au Saint Père l’expression de notre reconnaissance pour sa lettre personnelle adressée aux évêques, pour la confiance qu’elle exprime et pour l’exemple qu’elle nous donne. Dans ce moment où l’on assiste à un déchaînement de haine contre la personne de Benoît XVI, nous voulons lui dire collégialement notre affection et notre communion profonde. Au moment de l’épreuve, les évêques de France ne font pas défaut au Pape. Tous l’ont dit à plusieurs reprises au cours de ces semaines et nous le répétons volontiers aujourd’hui. »

Ce soutien appelle deux observations : la première est que le cardinal-archevêque-président soutien le Pape en critiquant sa Curie – ou du moins certains de ses représentants contre lesquels il utilise les critiques d’autres membres de la Curie… Mais, et c’est là la seconde observation, le choix de la levée des excommunications est un contre-exemple manifeste, puisque l’on sait que ce dossier tient particulièrement à cœur le Pape, et qu’il a exprimé sa volonté de le voir avancer.

Le cardinal ne peut l’ignorer : en mars 2006, le Sacré Collège, réuni autour de Benoît XVI, avait (notamment) étudié la question du statut de la Fraternité Saint-Pie X, et le cardinal Ricard s’était fait l’écho de ce souci du Pape, le mois suivant, à l’assemblée de Lourdes. Il y a eu depuis, au mois de décembre dernier, la réunion élargie de la Commission Ecclesia Dei – à propos de laquelle il n’est pas sûr que l’interprétation du cardinal corresponde à une réalité qui apparaît beaucoup plus complexe qu’il ne veut le croire – sous la présidence du cardinal Bertone.

Certes, le Pape est désireux d’avoir des débats doctrinaux – peut-être plus encore que Mgr Fellay. Mais la délocalisation samedi dernier des ordinations sous-diaconales, « à la demande du Saint-Siège » (Présent du 26 mars), montre assez la volonté romaine de parvenir, d’une façon ou d’une autre, à des accords, fussent-ils progressifs. On en est donc réduit, en écoutant le cardinal Vingt-Trois, à se demander à quoi tend sa critique… sinon qu’elle manifeste peut-être la crainte que sa lecture de la lettre du Pape ne soit pas la bonne.

Au-delà de son avis sur la Fraternité Saint-Pie X, le cardinal se défie de la surenchère médiatique. Et il évoque l’affaire du préservatif, qui a occulté les discours importants du Pape ; ou l’affaire de Recife qui « fut médiatisée sans apporter aucune information critique sur ce qui s’est réellement passé ».

Tout était pourtant dans Présent. Nous pouvons faire tenir à son Eminence les exemplaires qui en ont traité. Voire lui offrir un abonnement…

Olivier FIGUERAS

Article extrait du n° 6813 du jeudi 2 avril 2009 - Présent

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Une Fraternité au service du Sacerdoce

Camps d'été 2020

Pour garçons
et jeunes gens

Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au cœur des Pyrénées-Orientales
du 11 au 26 juillet 2020

Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à 13 ans à Kernabat
du 16 au 30 juillet 2020

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 8 au 17 juillet et du 20 au 29 juillet 2020 pour filles de 7 à 12 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 20 juillet au 29 juillet 2020 pour jeunes filles de 16 à 20 ans à Châteauroux

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 29 mars 2020
01 1