Communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège du 28 juin 2007 : pourquoi le Motu Proprio ?