logos-lpl-separator-blc

Le site polonais de la FSSPX annonce que le cardinal Levada reconnaît « l’abjuration » d’un moine orthodoxe – 30 janvier 2012

Le Cardinal William Levada, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a reconnu dans une lettre du 25 novembre 2011 que l’archimandrite Athenagoras Bogoridi-Liven a répudié (abiuratio) le schisme.

Le dignitaire orthodoxe a accompli cet acte lors du 1er dimanche de l’Avent, devant Mgr Fellay, le supérieur général de la Fraternité Saint Pie X. l’événement a eu lieu au monastère bénédictin de Bellaigue (Auvergne).

Le Cardinal Préfet a également reconnu la dignité ecclésiale du Père Bogoridi-Liven, en le nommant praelatus domesticus – c’est-à-dire Prélat de Sa Sainteté.

Mgr Bogoridi-Liven a 38 ans. Il est né en Bulgarie mais sa famille est d’origine grecque et russe (son grand-père paternel vient de l’aristocratie grecque, sa grand mère de l’aristocratie russe). A sa majorité il est entré dans un monastère du Mont Athos, mais a ensuite été ordoné dans l’Eglise Orthodoxe Grecque, où il a rapidement été nommé archimandrite. Il se spécialise en liturgie, il connaît parfaitement, en plus des rites orientaux, le rite romain – il y a consacré son doctorat à l’Université Théologique de Moscou aux réformes de ce rite. Il maitrise plusieurs langues.

Mgr Bogoridi-Liven réside actuellement au monastère bénédictin Notre-Dame de Bellaigue, qui est lié à la Fraternité Saint Pie X. Il y est arrivé en aout dernier, en demandant à son prieur, Dom Placide, d’être reçu dans l’Eglise universelle.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation