Pie XII

Discours aux jeunes époux

13 juillet 1942

Lettre au R. P. Mateo Crawley-Boevey, apôtre de l'Intronisation du Sacré-Cœur dans les Familles

Donné à Rome, près Saint-​Pierre, le 13 juillet 1942

Nous avons appris avec une pater­nelle satis­fac­tion que vous deviez célé­brer pro­chai­ne­ment le cin­quan­tième anni­ver­saire de votre pro­fes­sion reli­gieuse dans la Congrégation des sacrés Cœurs de Jésus et de Marie et de l’Adoration per­pé­tuelle du Très Saint Sacrement de l’autel.

Nous savons aus­si — et Nos véné­rés pré­dé­ces­seurs l’a­vaient eux-​mêmes volon­tiers recon­nu — le zèle excep­tion­nel­le­ment fécond avec lequel vous avez, au cours de ce demi-​siècle d’a­pos­to­lat, exer­cé le minis­te­rium Verbi, ten­dant sur­tout à l’in­tro­ni­sa­tion du Sacré-​Cœur dans les familles.

Inlassable apôtre de cette pieuse pra­tique, si propre à étendre dans les familles et par­mi les nations le règne d’a­mour, de misé­ri­corde et de paix du divin Sauveur, vous n’a­vez eu de cesse qu’elle ne soit connue, appré­ciée, adop­tée dans les divers conti­nents où la Providence condui­sit vos pas et jus­qu’en ce grand pays qui béné­fi­cie actuel­le­ment de votre ardent minis­tère, sur­tout à la faveur des retraites sacerdotales.

Voilà ce que Nous sug­gère, entre autres conso­la­tions, l’heu­reuse occa­sion des noces d’or de votre pro­fes­sion religieuse.

Comment n’en rendrions-​Nous pas avec vous de vives actions de grâces aux sacrés Cœurs de Jésus et de Marie ? Comment ne vous souhaiterions-​Nous pas les meilleurs récon­forts, les plus abon­dantes faveurs du ciel ?

C’est pré­ci­sé­ment pour leur assu­rer encore plus d’ef­fi­ca­ci­té que Nous envoyons de tout cœur, comme gage de Notre bien­veillance et de Nos féli­ci­ta­tions, la Bénédiction apostolique.

PIE XII, Pape.

fraternité sainte pie X