Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Lettre aux mamans sur l'éducations n° 6

 

 Voir les lettres précédentes

Lettre aux maman sur l'éducation

N° 6 - Juillet 2006

 

 hère Madame,

Dans ma précédente lettre je vous disais qu'il y a deux siècles environ, l'homme a changé l'ordre voulu par Dieu et, de ce fait, par sa désobéissance, il a répandu des erreurs et des mauvaises habitudes dans toute la société, dans les familles et même dans l'éducation de l'enfant.  Ce désordre, je vais essayer de vous le démontrer, pour vous aider dans votre vocation d'éducatrice de votre enfant, tâche rendue si difficile de nos jours, j'en conviens.

Vous le constatez, on ne parle de tous côtés que des droits de l'enfant, à tel point que l'on voudrait faire croire que les parents n'ont plus rien à dire.  L'enfant le sait et il en profite pour satisfaire ses caprices et ne plus obéir, quitte à se révolter à l'âge de l'adolescence.  Mais,… lui a-t-on vraiment appris à obéir ?  et tout petit ?  Oui, certains parents sont alors démunis et ne savent plus que faire.

Que nous enseigne le catéchisme sur ce point ?

Tout d'abord, les trois premiers commandements nous apprennent nos devoirs envers Dieu, qui est notre Créateur et le Maître de toutes choses;  à savoir :
-  l'adoration qui est due à Dieu seul, Un et Trine (honorer Dieu Lui-même),
-  le respect envers le saint Nom de Dieu (honorer son saint Nom),
-  la sanctification du Jour du Seigneur (honorer son saint Jour).

            Le nom de Dieu est inscrit dans ces trois commandements.

Puis viennent les sept autres commandements qui nous enseignent nos devoirs envers le prochain et donc nos rapports avec lui.  L'objet du 4ème commandement nous concerne tous et nous dicte nos devoirs envers le prochain : nos parents, nos supérieurs, nos éducateurs, mais d'abord nos parents.

"Tu honoreras ton père et ta mère."

            Dans l'Ecriture Sainte, au passage de l'Exode (chapitre 20, V. 12), il est écrit :

"Honore ton père et ta mère, afin que tu vives longtemps dans le pays que le Seigneur ton Dieu te donne".

Ce commandement, dans certains catéchismes, est formulé comme suit : "Tes père et mère honoreras, pour que tu vives longuement".  Autrement dit, celui qui observe ce commandement reçoit les bénédictions de Dieu, même déjà sur terre.

Ce commandement a pour principal objet les devoirs de l'enfant envers ses parents;  mais il comprend aussi les devoirs des parents envers leur enfant, ainsi que les devoirs réciproques des maîtres et des serviteurs, des maris et des épouses.

Je voudrais, en premier lieu, parler des devoirs des parents, car cela vous aidera dans la conduite à prendre vis-à-vis de l'enfant pour l'aider à observer, lui aussi, ce 4ème commandement.  Il est bon que l'enfant sache que, vous aussi, vous avez des devoirs envers lui.  Car l'enfant étant ainsi averti de l'obligation pour les parents de le traiter comme je vais vous le dire, celui-ci aura plus de considération pour les conseils et même les reproches reçus des parents.

 

Quels sont les devoirs des parents vis-à-vis de leur enfant ?

Regardons la Sainte Famille et plus particulièrement dans le mystère de Jésus retrouvé au Temple par la Très Sainte Vierge Marie et Saint Joseph.

Le premier est de le nourrir.  Par nourriture, il faut entendre tout ce qui est nécessaire à la vie : aliments, vêtements, habitation…  Ainsi, le père doit travailler pour subvenir à toutes les nécessités de sa famille.  Il faut apprendre ici à l'enfant le devoir de reconnaissance.

Le deuxième est de l'instruire.  Il y a deux instructions : l'ordinaire reçue à l'école, et la religieuse donnée au catéchisme.  C'est à cette dernière que Jésus fait allusion quand Il dit à sa Mère qui le retrouve au temple :

"Ne fallait-il pas que je sois aux choses de mon Père ?"

 La première instruction donne à l'enfant quelques "recettes" pour la vie ici-bas.  Elle a une véritable valeur qu'il ne faut pas négliger, car un enfant qui a de l'instruction a plus de facilités pour gagner sa vie.  Mais la seconde apporte à l'enfant les moyens de parvenir plus tard à une éternité de bonheur.  C'est donc cette dernière instruction qui donne à l'enfant le plus grand bien, et qui est la plus nécessaire, puisque la bonne ou mauvaise éternité en dépend.  Les parents qui la négligeraient, seraient gravement coupables (d'où l'importance du choix d'une école vraiment catholique).

Le troisième est de l'éduquerC'est-à-dire le corriger et l'encourager, car il a des défauts qui sont les ennemis de son âme et il a des qualités et des talents à faire fructifier.  Ceci n'a pas été le cas de la Sainte Vierge et de Saint Joseph, car ils n'ont pas eu à corriger l'Enfant-Jésus.  Il n'avait que des vertus.  Mais il fut le seul enfant de ce genre;  aussi, le devoir de tout parent est de tenir compte de ces deux points pour l'éducation de l'enfant.  Que dit la Sainte Ecriture à ce propos ?

"N'épargne point la correction au jeune enfant".  

Et ailleurs :

"Un cheval indompté devient insupportable et l'enfant abandonné à sa volonté devient insolent".  

Ces paroles s'appliquent très bien à l'enfant gâté.  Et je crois que beaucoup de parents gâtent trop leur enfant en négligeant ce troisième devoir.  Il ne suffit pas de corriger, il faut bien le corriger, c'est-à-dire, bien approprier la punition à la faute.  Trop souvent j'ai vu punir d'une manière inconsidérée;  soyez certaine qu'alors la punition ne portera aucun bon fruit mais plutôt de mauvais.  La punition a normalement, pour premier but, la correction, et donc, doit être proportionnée à la faute.  Je compte aborder ce point d'une manière plus étendue dans une autre lettre.

Saint Pierre Damien disait :

"Celui qui ne réprimande pas ses enfants quand ils volent des œufs, les verra bientôt voler des chevaux;  celui qui d'abord n'était qu'un petit voleur deviendra avec le temps un grand voleur". 

Un proverbe dit : "Qui aime bien, châtie bien".  En général, si vous amenez l'enfant à reconnaître sa faute et à se repentir (c'est, à mon avis, le plus important) il acceptera la punition, car il a un grand sens de la justice (sauf s'il est déjà déformé sur ce point).

Le quatrième est de lui donner le bon exemple.  Tel père, tel fils.  Telle mère, telle fille.  La conduite des parents est le livre dans lequel l'enfant s'instruit.  Un proverbe dit avec raison, qu'on apprend plus avec les yeux que par les oreilles.  Le bon exemple des parents est le meilleur catéchisme de l'enfant.  Il ne suffit pas que les parents évitent le mal; il faut qu'ils fassent le bien, qu'ils prient Dieu matin et soir, qu'ils aillent à la messe le dimanche, reçoivent les sacrements régulièrement, et qu'ils remplissent tous les devoirs chrétiens.

 Et puisque nous sommes au début de ces vacances d'été, n'oubliez pas, Chère Madame, de mettre à profit ces quelques lignes pour l'amour de Jésus qui règne dans l'âme de votre enfant baptisé.  Apprenez-lui la pudeur, le respect de son propre corps, celui-ci portant la présence divine dans son âme.  Apprenez-lui à s'habiller correctement, comme s'habillerait Jésus.  Et pour cela, faites en sorte que votre tenue ne contredise pas vos dires.  L'enfant a un esprit logique.  Votre exemple, il le voit.  Vous lui inspirerez le respect qu'il vous doit, si vous avez le courage de lui montrer le bon exemple.  

Que Notre-Dame soit votre guide et votre modèle tout au long de ces vacances passées en famille…..


(à suivre…)

 

Une Religieuse.

 


Adresse courriel de la Lettre aux mamans sur l'éducation

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 88
La verdu de justice


Bulletins et revues
Lettre de l'Institut Saint-Pie X : Être chrétien : un atout professionnel ?, abbé F-M Chautard
Courrier de Rome 607- Réponses à certaines questions sur la situation de l'Eglise
Lettre de "Missions" de février 2018 : Fabienne Dufour, Nigeria, Russie, Hongrie, Italie, etc.
Lettre à nos frères prêtres n° 76 - Le sacerdoce d'après
le cardinal Mercier


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp à Triac-Lautrait (Charente)
du 9 au 22 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp filles du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp Saint-Dominique du 11
au 25 août en
Vendée militaire


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Messes Océan
Indien Février 2018

A La Réunion
A Madagascar
A l'Ile Maurice


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 22 février 2018
07:48 18:22

  Suivez notre fil RSS