Nouvelles de l’abbé Pasichnik, 1er prêtre russe de la FSSPX, de notre correspondant à Moscou

M. l’ab­bé Victor Pasichnik entou­ré des abbés Verlinden, Bösiger et d’un sémi­na­riste polo­nias de Zaitzkofen

Nos lec­teurs se sou­viennent de l’ar­ticle, paru dans la lettre pré­cé­dente, pré­sen­tant le pre­mier abbé russe de la Fraternité Sacerdotale Saint-​Pie X et annon­çant sa pre­mière messe à Moscou le 22 août. Pour la cir­cons­tance, la Providence a bien vou­lu nous don­ner un cor­res­pon­dant dans la capi­tale russe, très à l’aise avec la langue de Soljenitsine . 

C’est dans la vaste salle de bal de l’hô­tel Léningradskaïa, sur la place des Trois gares, presque dans le centre de Moscou, que l’ab­bé Victor Pasichnik [Photo de gauche], pre­mier prêtre russe de la Fraternité Saint Pie X, ordon­né le 30 juin 2018, au sémi­naire de Zaitzkofen par Mgr de Galarreta, a célé­bré sa pre­mière messe solennelle.

Cet évé­ne­ment his­to­rique pour la Fraternité Saint Pie X comme pour l’Église a donc pris place dans un des sept gratte-​ciel construits sur ordre de Staline et qui devaient être repré­sen­ta­tifs de la gloire archi­tec­tu­rale de l’URSS.

Espérons donc que cette messe solen­nelle, chan­tée dans une salle jadis ornée de la fau­cille et du mar­teau, sera un signe de conver­sion à la vraie foi de l’Église pour la Russie.

Chose inha­bi­tuelle pour Moscou, l’as­sis­tance était nom­breuse, avec une soixan­taine de per­sonnes pré­sentes, y com­pris les prêtres et sémi­na­ristes venus en nombre de Zaitzkofen ain­si que le Père Andreï, ancien parois­sien de Moscou et désor­mais prêtre de la Fraternité Saint-​Josaphat, de rite grécocatholique. 

L’abbé Passitchnik était aus­si entou­ré de ses parents et de sa famille qui, même s’ils sont tou­jours éloi­gnés de la foi catho­lique, étaient visi­ble­ment émus par l’événement.

La messe célé­brée [Photo ci-​dessus] fut celle du Coeur Immaculé de Marie (22 août), chan­tée par un choeur suisse et alle­mand. Le diacre était l’ab­bé Joseph Verlinden qui des­ser­vit Moscou au milieu des années 2000, le sous-​diacre un sémi­na­riste polo­nais de Zaitzkofen et l’ab­bé Passitchnik était assis­té de l’ab­bé Shane Pezzutti, du prieu­ré de Kaunas qui des­sert régu­liè­re­ment Moscou depuis 2013. 

L’abbé Werner Bösiger, qui dirige le prieu­ré de Minsk en Biélorussie depuis le milieu des années 1990 et est à l’o­ri­gine des com­mu­nau­tés de Moscou et de Saint-​Pétersbourg, a prê­ché en trois langues : russe, alle­mand et anglais. L’émotion était grande au moment des pre­mières bénédictions.

Rendons grâces à Notre Seigneur Jésus-​Christ et à Sa Très Sainte Mère pour cette fête et prions pour que l’ab­bé Victor Passitchnik puisse appor­ter sa pierre à l’é­di­fice de la conver­sion de la Russie. 

De notre cor­res­pon­dant en Russie. 

Sources : Lettre n° 30 de « Missions » d’oc­tobe 2018 /​La Porte Latine du 10 octobre 2018

Pour vos dons, écrire à cette adresse : 

MISSIONS,
60, ave­nue du Général Leclerc
78230 Le Pecq
06 70 16 57 24 et 01 39 21 12 18
missions.assoc@gmail.com