Rosa Mystica : mission de secours après le typhon Odette

Quelques jours après le typhon Odette qui a ravagé le sud des Philippines les 16 et 17 décembre dernier, les volontaires d’Acim-Asia se sont portés au secours des personnes sinistrées de Surigao City, au nord de l’île de Mindanao, zone durement touchée par le cyclone.

Ils ont aussi apporté leur aide aux Mamanwa à Cantugas (Mainit, Surigao del Norte), cette tribu autochtone auprès de laquelle Acim-Asia est en mission médicale et le père Timothy Pfeiffer en mission apostolique depuis l’an dernier.

Ces populations déjà très pauvres et très délaissées, ont été très affectés par le typhon. Beaucoup de familles ont tout perdu, c’est-à-dire le peu qu’elles possédaient : un toit pour s’abriter dans de pauvres masures.

Tout au long de la route, les volontaires ont pu constater les ravages des pluies torrentielles, des vents de près de 200 km/h, des glissements de terrain et des bourrasques qui ont détruit ou englouti des milliers de maisons. Bilan : au moins 400 morts et 500 000 déplacés.

Grâce à la générosité des bienfaiteurs, les volontaires d’Acim-Asia ont pu collecter des bidons d’eau potable, à cause du risque majeur de choléra, de la nourriture et d’autres denrées de première nécessité, stockés au prieuré de la Fraternité Saint-Pie X à Davao, capitale de l’île de Mindanao, située à 400 km des lieux sinistrés, qu’ils ont distribué dans les zones les plus touchées par le typhon.

Une personnalité laïque bien connue du diocèse de Surigao, qui a rejoint les fidèles de la FSSPX l’année dernière, lorsque l’évêque et les prêtres ont fermé les églises à cause du Covid a pris en charge la distribution des secours aux sinistrés. (Cf. la photo 13)

Homme de media, il anime une émission de radio sur l’apologétique catholique qui touche un large public. Il s’informe de la situation des victimes auprès de ses auditeurs qui font des reportages depuis différents endroits de Surigao.

Puis il distribue des biens de secours en utilisant ces informations, en fonction de la disponibilité des dons récoltés auprès des fidèles des chapelles et prieurés de Surigao, Davao, Gensan et d’autres églises locales ainsi que des dons arrivés de l’étranger.

Le village de la tribu des Mamanwa a été très touché par le typhon. Lors de sa première venue chez les Mamanwa l’an dernier, le Père Timothy Pfeiffer a donné un cours de catéchisme aux membres de la tribu après la Messe dans la salle tribale.

Les membres de la tribu encore attachés à leurs croyances païennes ont été alarmés par la « christianisation » de leur salle et furent très mécontents de voir cette salle commune transformée en église !

Aucune maison du village de la tribu Mamanwa n’a été épargnée par le typhon. Les toits, en particulier, ont tous été endommagés… sauf dans la maison où se trouvait la statue de la Vierge Marie. Tous les membres de la tribu s’étonnent de cette situation et beaucoup d’entre eux commencent à soupçonner que Dieu a quelque chose à voir avec cette affaire…

« Donne à pleines mains aux pauvres, il n’y a pas d’excès plus glorieux que la générosité »

Les Philippins comptent sur la vôtre ! Tout est à reconstruire et votre aide leur est précieuse ! Nous lançons un appel d’urgence pour toute aide que vous pourriez apporter au peuple philippin affecté par cette catastrophe.

Nous vous remercions pour vos prières et pour tout soutien matériel que vous pourrez offrir. Que Dieu vous le rende au centuple !

Comment aider la Mission Rosa Mystica ?

Les chèques sont à libeller au nom de l’ACIM et à adresser à Mme Dickès, 2 route d’Equihen, F-62360 Saint-Etienne-du-Mont.

Vous pouvez aussi faire un don par Paypal sur le site internet de Rosa Mystica – Reçu fiscal sur simple demande.

Pour tout renseignement : bernadette.dickes@gmail.com ou missionrosamystica@gmail.com

Source : Fsspx.Actualités