logos-lpl-separator-blc

Nouvelles de l’abbé Pasichnik, 1er prêtre russe de la FSSPX, de notre correspondant à Moscou

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

M. l’abbé Victor Pasichnik entouré des abbés Verlinden, Bösiger et d’un séminariste polonias de Zaitzkofen

Nos lecteurs se souviennent de l’article, paru dans la lettre précédente, présentant le premier abbé russe de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X et annonçant sa première messe à Moscou le 22 août. Pour la circonstance, la Providence a bien voulu nous donner un correspondant dans la capitale russe, très à l’aise avec la langue de Soljenitsine .

C’est dans la vaste salle de bal de l’hôtel Léningradskaïa, sur la place des Trois gares, presque dans le centre de Moscou, que l’abbé Victor Pasichnik [Photo de gauche], premier prêtre russe de la Fraternité Saint Pie X, ordonné le 30 juin 2018, au séminaire de Zaitzkofen par Mgr de Galarreta, a célébré sa première messe solennelle.

Cet événement historique pour la Fraternité Saint Pie X comme pour l’Église a donc pris place dans un des sept gratte-ciel construits sur ordre de Staline et qui devaient être représentatifs de la gloire architecturale de l’URSS.

Espérons donc que cette messe solennelle, chantée dans une salle jadis ornée de la faucille et du marteau, sera un signe de conversion à la vraie foi de l’Église pour la Russie.

Chose inhabituelle pour Moscou, l’assistance était nombreuse, avec une soixantaine de personnes présentes, y compris les prêtres et séminaristes venus en nombre de Zaitzkofen ainsi que le Père Andreï, ancien paroissien de Moscou et désormais prêtre de la Fraternité Saint-Josaphat, de rite grécocatholique.

L’abbé Passitchnik était aussi entouré de ses parents et de sa famille qui, même s’ils sont toujours éloignés de la foi catholique, étaient visiblement émus par l’événement.

La messe célébrée [Photo ci-dessus] fut celle du Coeur Immaculé de Marie (22 août), chantée par un choeur suisse et allemand. Le diacre était l’abbé Joseph Verlinden qui desservit Moscou au milieu des années 2000, le sous-diacre un séminariste polonais de Zaitzkofen et l’abbé Passitchnik était assisté de l’abbé Shane Pezzutti, du prieuré de Kaunas qui dessert régulièrement Moscou depuis 2013.

L’abbé Werner Bösiger, qui dirige le prieuré de Minsk en Biélorussie depuis le milieu des années 1990 et est à l’origine des communautés de Moscou et de Saint-Pétersbourg, a prêché en trois langues : russe, allemand et anglais. L’émotion était grande au moment des premières bénédictions.

Rendons grâces à Notre Seigneur Jésus-Christ et à Sa Très Sainte Mère pour cette fête et prions pour que l’abbé Victor Passitchnik puisse apporter sa pierre à l’édifice de la conversion de la Russie.

De notre correspondant en Russie.

Sources : Lettre n° 30 de « Missions » d’octobe 2018 / La Porte Latine du 10 octobre 2018

Pour vos dons, écrire à cette adresse :

MISSIONS,
60, avenue du Général Leclerc
78230 Le Pecq
06 70 16 57 24 et 01 39 21 12 18
missions.assoc@gmail.com

fraternité sainte pie X