logos-lpl-separator-blc

Reportage de la procession aux flambeaux dans les rues de Bergerac – 8 décembre 2015

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

M. l’abbé Sébastien Gabard prononce son engagement définitif dans la FSSPX

Le mardi 8 décembre 2015, vers 18 H 00, l’église Saint-Jean-des-Cordeliers se remplit de fidèles venus de tout le Périgord, pour honorer la Vierge Immaculée et la chanter dans les rues de Bergerac.

Ce soir, nul ne doute que ce chef d’oeuvre de la Création, l’Immaculée – présente à la Sagesse éternelle lorsqu’Elle disposait avec ordre et mesure les éléments du monde créé – est le secours à solliciter pour sauver les Biens communs de la France et de l’Eglise complètement désorientés.

A 18 H 30 précises, monsieur l’abbé Claude Boivin, Premier Assistant du District de France, fait retentir la cloche de la sacristie pour monter à l’autel et célébrer la Mère de Dieu dans son immaculée Conception. Son homélie passionne la grosse centaine de fidèles qui entourent la chaire, d’où l’abbé proclame les grandeurs de Marie et rappelle l’importance du 8 décembre pour les membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.

En effet, durant la messe, devant le tabernacle ouvert, le prieur, M. l’abbé Sébastien Gabard, va prononcer son engagement définitif. Il promet ainsi de vivre des règlements et vertus que Monseigneur Lefebvre attendait de ses prêtres. Le fondateur de la Fraternité a imposé ce jour du 8 décembre pour émettre ces engagements afin d’obtenir de l’Immaculée Conception une fidélité inébranlable à la parole donnée. Vierge fidèle, priez pour nous.

Monsieur l’abbé Boivin reçoit avec joie cette promesse, fêtant lui-même en ce jour, ses 25 ans d’engagement définitif.

La messe et la procession

A 20 H 00 la procession s’élance dans les rues du quartier de la Madeleine à Bergerac. Chacun tient son cierge allumé pour suivre la Vierge venue exceptionnellement du sanctuaire marial Notre-Dame de Fontpeyrine (à Tursac).

Le chapelet médité, les cantiques, les illuminations de la ville, tout chante le triomphe de l’Immaculée qui est vénérée particulièrement en ce quartier, à travers la Vierge de Lourdes qui vient d’être rénovée par la Mairie de Bergerac.

La police municipale qui protège et facilite la procession, est édifiée par la tenue et la ferveur des périgourdins. Elle regrette de ne pouvoir participer au vin chaud servi sur le parvis à l’issue de ces splendides cérémonies.