logos-lpl-separator-blc

Reportage photos du pèlerinage du 13 mars 2016 à Cotignac organisé par le prieuré de Toulon

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles, est une oeuvre de choix qui veut beaucoup d’ Amour ” .

Ce vers itré d’un poème de Paul Verlaine [1] pourrait s’appliquer à saint Joseph[2], le plus grand parmi les plus grands, cependant, le plus humble d’entre eux , que sont venus honorer les participants au pèlerinage annuel du Doyenné de Marseille, FSSPX, ce Dimanche 13 Mars 2016, à Cotignac, dans le Haut Var.

Monsieur l’Abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, nous fit l’honneur de son aimable présence et vint de Paris prier avec nous notre Saint Patron.

Ce pèlerinage est organisé, chaque année, par Monsieur l’Abbé Michel Rebourgeon, Prieur de Toulon , et son collaborateur Monsieur l’Abbé Laurent Serres-Ponthieu. Monsieur l’Abbé Jehan de Pluvié, Directeur de l’École Saint -Ferréol de Marseille représentait son prieur, Monsieur l’Abbé Xavier Beauvais, Doyen de Provence, Côte d’Azur et Corse.

Ce Dimanche 13 Mars 2016, en la Chapelle Notre Dame de Grâces, toujours trop petite, Monsieur l’Abbé Bouchacourt commenta le chapelet. Monsieur l’Abbé Rebourgeon renseigna sur l’ordre du pèlerinage, et remercia les autorités du Sanctuaire, la communauté des Frères de Saint-Jean du diocèse de Fréjus-Toulon, pour leur accueil courtois et fraternel,d’années en années.

Cest sous la pluie que le pèlerinage prit la route – adultes, tous âges confondus, – adolescents et enfants, tant d’enfants très disciplinés, chantant et priant avec ferveur par “un chemin montant, caillouteux, malaisé ” et quelque peu détrempé pour se rendre au Mont Bessillon.

Puis, devant la Statue de saint Joseph, et après une courte allocution, Monsieur l’Abbé Bouchacourt nous donna sa Bénédiction, clôturant le pèlerinage annuel de Cotignac 2016.

Nos remerciements et nos prières vont à Monsieur le Supérieur du District de France, à Messieurs les Abbés Rebourgeon, Serres-Ponthieu et de Pluvié pour leur accompagnement en cette journée de prières de tradition et de fidélité à notre saint Patron : qu’il bénisse et protège toujours notre chère Fraternité Sacerdotale Saint- Pie X en cette année du 25ème anniversaire anniversaire du rappel à Dieu de son vénéré fondateur Mgr Marcel Lefebvre d’heureuse mémoire.

De notre envoyée spéciale Annick Eldridge, de Nice, à Cotignac

Quelques mots sur Cotignac

A la Basilique de Notre-Dame-de-Grâce se trouve un ex-voto, en marbre, offert par Anne d’Autriche, reine de France et son époux le roi Louis XIII. Après 22 années de mariage, la reine n’avait point donné d’héritier au trône de France; la croyance populaire affirmait que”plusieurs femmes enceintes avait reçu, pour la conservation de leur fruit, de grandes assistances de Notre Dame de Grâce de Cotignac“. Obeissant aux conseils de Notre Dame lors de ses apparitions au Frère Fiacre en 1637, un enfant, le futur Louis XIV, fut donné à la reine neuf mois exactement après les 3 neuvaines demandées par Notre Dame de Grâces.

Le Bessillon – St Joseph apparut au berger Gaspard Ricard le 7 Juin 1660. Assoiffé, pas d’eau aux alentours , fatigué, il s’allonge sur le sol et un homme, très grand, lui montre un rocher et lui dit :” Je suis Joseph, enlève le rocher et tu boiras “. Mais la pierre est lourde , il faudrait au moins 8 hommes pour la déplacer. Le pauvre berger ne bouge pas; saint Joseph lui redit d’enlever le rocher, le berger obéit, et miracle, découvre une source, il boit, boit encore ; quand il relève la tete, saint Joseph a disparu !

” La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles
Est une oeuvre de choix qui veut beaucoup d’amour.
Rester gai quand le jour, triste, succède au jour,
Etre fort, et s’user en circonstances viles,

N’entendre, n’écouter aux bruits des grandes villes
Que l’appel, ô mon Dieu, des cloches dans la tour,
Et faire un de ces bruits soi-même, cela pour
L’accomplissement vil de tâches puériles,

Dormir chez les pêcheurs étant un pénitent,
N’aimer que le silence et converser pourtant,
Le temps si grand dans la patience si grande,

Le scrupule naïf aux repentirs têtus,
Et tous ces soins autour de ces pauvres vertus !
– Fi, dit l’Ange Gardien, de l’orgueil qui marchande !”

Notes de bas de page

  1. La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles” est un poème religieux de Paul Verlaine (1844-1896) tiré du Reccueil “Sagesse” : []
  2. Voir : Renouvellement de la Consécration de la France à Saint Joseph – Cotignac le 9 mars 2013 et Acte de Consécration de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X à saint Joseph, Patron de l’Eglise catholique . []

Toulon

2221, avenue de la Résistance 83000 Toulon