logos-lpl-separator-blc

Reportage photos du second pèlerinage à Notre-Dame de Laghet le 15 octobre 2017 – Prieuré de Nice

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Les ex-voto en remerciement des grâces obtenues à Notre Dame de Laghet

Ce glorieux Dimanche d’Automne -« on aurait dit l’été  » , la joie au cœur, priant, chantant au rythme ​des Ave Maria, sous l’égide de Monsieur l’Abbé Vincent Grave, ils marchaient avec une belle énergie les pèlerins du petit groupe de fidèles du prieuré de Nice venant faire allégeance à Notre Dame en son Sanctuaire de Laghet, qui lui fut dédié en 1654.

Ils venaient la remercier pour sa protection jamais démentie envers notre chére Fraternité, lui demandant ardemment ​de la lui conserver.

Après le pique-nique à La Trinité, c’est vers 16 heures qu’il arrivèrent pour le chapelet à la crypte , la bénédiction de Monsieur l’Abbé et le Chant final du Salve Regina.

Récompense traditionnelle, après l’effort, le moment chocolat-jus de fruit, généreusement offert par Monsieur et Madame Abril de la Chapelle St François de Cannes La Bocca. Moment convivial auprès de notre pasteur : qu’il soit ici remercié, ainsi que les autorités du Sanctuaire, pour ces heures précieuses de prières et d’amitié, dans ce cadre serein, porteur de spiritualité

Au XVII siècle, la Chapelle de Laghet était un refuge, dans ces collines arides, pour bêtes et gens. La Vierge y manifesta sa présence invisible par d’innombrables guérisons, délivrances des prisonniers, des possédés, et miracles de toutes sortes. Des ex-voto tapissent les murs du Sanctuaire et dans le Musée qui leur est consacré, on peut voir par exemple un ex-voto original, centenaire : une representation de La Vierge de Laghet sculptée dans des cogourdons (gourdes locales).

Les Bénédictines de Montmartre veillent au très bon fonctionnement du Sanctuaire et de leur Hôtellerie, depuis 1978. Laghet abrite également le Séminaire du Diocèse de Nice, Monaco et Vintimille en Italie .

De notre envoyée spéciale Annick Eldridge.

Sources : Prieuré de Nice / La Porte Latine du 20 octobre 2017