logos-lpl-separator-blc

Suite n°2 du reportage sur l’UDT 2006 de la FSSPX

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp


Qu’il est bon de se retrouver…..

Lundi 14 août 2006

Après la conférence donnée par l’abbé Grégoire Celier sur “La résolution de la crise par le retour au “vrai Concile” avec l’humour et la distanciation que chacun connaît, ce fut Jean-Michel Alcader qui traita du 6ème sujet d’une actualité brulante “Face à l’Occident déchristianisé : l’islam“.
Monsieur l’abbé de Jorna, Supérieur du séminaire d’Ecône, nous gratifia, avec la simplicité et la clarté des grands et vrais philosophes, d’un magistral exposé sur “La Tradition excommuniée ou la solution neutralisée“.
Enfin, c’est l’abbé Lorans qui clôtura cette journée studieuse par la 8ème conférence “La critique anti-moderniste est-elle impertinente? “. Que de talents, fruits de tellement de travail et d’efforts consentis pour la plus grande gloire de Dieu. Que nous étions loin du paraître et du faux semblant !
Deux visiteurs de marque nous firent l’honneur et la joie de leur présence : Monsieur Richeux, maire de Saint-Père, commune qui nous accueillait, et Monsieur l’abbé François Chazal en poste à Palamyamkottai en Inde.

Mardi 15 août 2006

La chapelle Sainte-Anne de Saint-Malo contient un maximum de 400 places assises et debout : il a donc fallu dire une messe basse à 8 H 00 et une messe solennelle à 9 H 45 pour que les presque 900 fidèles présents puissent assister au Saint sacrifice de la messe !
Monsieur l’abbé de Cacqueray a prononcé un sermon (1) qui fera date dans les annales de la Tradition dont l’objectif avoué est l’instauration du règne social du Christ-Roi.

Après la messe, les rues de Saint-Malo furent investies par des catholiques heureux et fiers de rendre hommage à leur Reine, à la patronne de leur pays.
En passant devant les paroissiens qui sortaient de la messe de l’église Sainte-Croix, nombreux furent ceux qui purent voir chanter avec nous le chant breton “Reine de l’Arvor” composé, nous l’apprit l’abbé Troadec, par un sien grand oncle. L’émotion était palpable et plusieurs “conciliaires” se signèrent, certains pleuraient….
Après le repas pris à l’école Sainte-Marie, eurent lieu les Vêpres, le Salut du Saint Sacrement et le voeu de Louis XIII dans une atmosphère de piété et de joie profondes.
Monsieur l’abbé Lamerand, Prieur-doyen de Lyon, nous donna une conférence intitulée “Convaincre et convertir aujourd’hui” . A un organisateur qui s’excusait d’avoir été obligé de déplacer sa conférence du matin à l’après-midi, l’abbé Lamerand fit cette réponse toute de sainte simplicité et de grandeur d’âme :” cher Monsieur, tout est grâce”.
Enfin, pour clore cette splendide journée, Monsieur l’abbé de Mérode nous proposa comme thème de sa conférence la question suivante : “Suffit-il de prier ?“. Poser la question, c’est déjà y répondre : nous ne fumes pas déçus de l’esprit apologétique et missionnaire de notre abbé !

(1) Les actes et les sermons de l’UDT seront édités.

Suite n° 3 du reportage