Reportages sur l’œuvre des retraites du Père Marziac

Rappelé à Dieu à l’âge de 97 ans, le RP Jean-Jacques Marziac (1924-2022) fut durant toute sa vie sacerdotale un apôtre zélé des Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola qu’il prêcha à des milliers de retraitants.

Dès son ordination pour les Missions Africaines de Lyon le 11 février 1954, le Père Marziac fait plusieurs retraites de Saint-Ignace avec les Pères de Chabeuil (CPCR[1]) au cours desquelles il est conquis par la puissance apostolique des Exercices spirituels. Alors qu’il est nommé en Côte d’Ivoire, le Père Barrielle (CPCR), son directeur spirituel, l’incite à donner ces Exercices en Afrique. Le Père Marziac s’y emploiera avec un succès encore inconnu sur ce continent.

Pour sa fidélité à la messe tridentine, il est renvoyé de sa Congrégation dans les années 1970. Il se met alors sous l’autorité de Monseigneur Lefebvre et continue de donner des retraites de Saint-Ignace, un peu partout en France, là où on veut bien le recevoir, puis au Pointet, Maison de la Fraternité Saint-Pie X, pendant plusieurs années. Enfin, il acquiert en 1983 la Maison Saint-Joseph à Caussade, dans le Sud-Ouest. Il y prêchera les Exercices d’une façon inoubliable à des milliers de retraitants jusqu’à la fin de sa vie.

Le reportage suivant donne un aperçu de son oeuvre à Caussade.

« Sur les chemins de saint Ignace de Loyola », reportage d’Armel Joubert des Ouches pour RITV (2013).

Notes de bas de page

  1. Coopérateurs Paroissiaux du Christ-Roi.[]

Coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi

Ordonné en 1954 pour les Missions Africaines de Lyon, missionnaire en Côte d’Ivoire et au Dahomey, le Père Marziac fonda plus tard, à la Maison Saint-Joseph de Caussade la Communauté des Coopérateurs du Christ-Roi, qui dispensent les Exercices de Saint-Ignace selon l’esprit et la méthode du Père Vallet. Il a rendu son âme à Dieu le 9 janvier 2022.

Nos retraites spirituelles