logos-lpl-separator-blc

La FSSPX et le scandale d’Avignon – Communiqué du 8 avril 2011

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Abbé Régis de Cacqueray,
supérieur du district de France

Suresnes, le 08 avril 2011

Le samedi 9 avril 2011, à 15 H 30, l’abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du district de France de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, se rendra 5 rue Violette en Avignon où se trouve exposée l’image d’un crucifix trempé dans de l’urine, œuvre blasphématoire de l’artiste américain Andres Serrano. Il y dira une prière de réparation publique en raison de ce blasphème public commis contre Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Il prendra ensuite la parole pour demander solennellement au directeur de la Collection Lambert le retrait de cette image blasphématoire qui agresse au plus intime de leur Foi tous les catholiques et tous les chrétiens du monde entier.

Il demande aux autorités civiles de faire cesser cet affront odieux contre la religion catholique. Leur passivité ou leur complicité en face du blasphème contribuerait grandement à augmenter les tensions religieuses déjà fortes en France et à en dégrader dangereusement le climat religieux et social.

Un chemin de croix de réparation dans les rues d’Avignon aura lieu le dimanche 10 avril 2011. Le rendez-vous est fixé à 15 H 30 à la chapelle des Pénitents Noirs, rue Banasterie.

Nous encourageons tous les catholiques français à faire connaître publiquement ce scandale aux autorités de la ville d’Avignon et à en exiger la cessation immédiate.

Ne pas réagir, c’est condamner l’avenir de notre religion !

Abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France.