logos-lpl-separator-blc

Les vocations au Nigéria : un début prometteur – Décembre 2018

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Les vocations au Nigéria : un
début prometteur – Décembre 2018

«Seul un milieu entièrement dégagé des erreurs modernes et des mœurs modernes peut permettre ce renouveau. Ce milieu, c’est le milieu qu’ont visité le Car dinal Gagnon et Mgr Perl, milieu formé de familles profondément chrétiennes, ayant de nombreux enfants et d’où proviennent de nombreuses et excellentes vocations.»

C’est ainsi que Monseigneur Lefebvre définissait en 1988 les conditions qui permettent l’éclosion des vocations. Conditions réunies dans les milieux de la Tradition qu’avaient inspectés les visiteurs romains mentionnés. Or, 30 ans plus tard et des milliers de kilomètres plus loin, on peut affirmer exactement la même chose de cette partie de terre nigériane restée fidèle à la Foi. Comment expliquer autrement les vocations que Dieu a suscitées en si peu de temps?

« Comment expliquer autrement les vocations que Dieu a suscitées en si peu de temps »

Alors que le prieuré vient de fêter ses 6 ans, il compte déjà trois séminaristes (un en théologie et deux en philosophie), un frère, deux postulants, quatre religieuses et une postulante. Et je ne compte pas ceux qui ont quitté la formation ni les nombreuses demandes de jeunes gens et jeunes filles en attente !

« Le prieuré compte déjà trois séminaristes, un frère, deux postulants, quatre religieuses et une postulante »

Notre premier prêtre nigérian sera ordonné, si Dieu veut, à Noël 2019. Comme notre fondateur l’analysait si bien, ce phénomène ou plutôt cette grâce est liée à des familles profondément chrétiennes avec de nombreux enfants vivant dans un milieu qui était jusqu’à présent préservé de l’esprit du monde.

Je dis jusqu’à présent parce que malheureusement , cet esprit commence maintenant à se faire sentir et il est temps d’offrir à ces familles nigérianes les mêmes moyens de se protéger, moyens qui vous ont permis de rester fidèles : des prêtres, oui mais aussi des églises et des écoles fidèles à la Tradition de l’Eglise.

« Notre premier prêtre nigérian sera ordonné, si Dieu veut, à Noël 2019 »

Mais c’est un fait : beaucoup de bonnes familles chrétiennes, malgré la crise que traverse l’Eglise aujourd’hui, ont conservé une foi ferme, la fidélité aux lois du mariage et une charité à toute épreuve. Sans doute, la récompense du Bon Dieu pour leur acceptation d’une vie pauvre, éloignée de tout confort mais toute tournée vers Notre Seigneur et sa Sainte Mère.

« Beaucoup de bonnes familles chrétiennes, ont conservé une foi ferme, la fidélité aux lois du mariage et une charité à toute épreuve »

Puisse ce numéro susciter votre charité pour nos pauv es fidèles ! En effet , nous manquons toujours du minimum, malgré votre générosité et celle de nos paroissiens, pour entamer le début des travaux. Plus de beaucoup, mais c’est encore insuffisant . Alors, en bon missionnaire, je reprends mon panier de quête et vous présente nos futurs «ouvr iers» qui, une fois formés, viendront labourer le champ ouest- africain, espérant que votre aide généreuse va permettre de payer d’autres «ouvriers» : ceux qui doivent construire bien vite les lieux de leur prochain apostolat … et du nôtre!

Abbé Pierre Chrissement, missionnaire français, Prieur, prêtre de la FSSPX

Sources : SOS Africa de décembre 2018 / La Porte Latine du 22 décembre 2018

Comment nous aider concrètement ?

Nigeria – Prieuré Saint-Michel Archange d’Enugu

Prieur : Abbé Pierre Yves Chrissement

Saint Michael’s Priory
Society St Pius X
15 Umukwa Street
Independence Layout
ENUGU – NIGERIA
00 234 70 60 96 98 09
sspxnigeria@gmail.com
Le reportage photos sur l’inauguration du prieuré le 26 aôut 2012