logos-lpl-separator-blc

Quête des missions 2019 : soutien à la mission du Nigéria

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Soutien du District de France à la mission du Nigéria

La Fraternité Saint Pie X en Afrique

Bien souvent les fidèles reçoivent des informations sur l’Afrique mais plutôt à partir de lieux où la Fraternité est présente, en lien avec certaines fêtes ou inaugurations d’une chapelle ou d’une école. Mais l’Afrique c’est évidemment plus que cela. Une terre très spéciale teintée de rouge, sûrement aussi riche du sang de ses enfants que du fer qu’elle contient. Les hommes la traversent depuis des millénaires, alors tous les drames accompagnent l’histoire de ses peuples.

L’Afrique aurait dû être assez facilement christianisée, car il y avait assez de moines et de prêtres durant le Moyen-Âge en Europe pour tenter le voyage, mais il semble que les aléas de l’histoire ou le génie du diable aient réussi à faire sentinelle contre une telle bénédiction. L’Islam est absolument détestable pour son rôle de barrière entre l’Afrique noire et l’Europe chrétienne. Il a fallu les premières caravelles pour trouver de nouveaux chemins vers le Sud. Mais comme le grand Apôtre saint François Xavier a pu le regretter, s’il y a eu d’éminentes personnalités intéressées à transmettre le bien du christianisme dans toutes les contrées du monde, bien souvent aussi de misérables scélérats n’étaient présents que pour obtenir un misérable profit matériel.

Malgré toutes ces misères auxquelles l’homme, dépositaire des blessures dues au péché originel, n’est que trop habitué, l’Eglise mit une immense énergie pour apporter les trésors de la grâce dont elle est seule dépositaire. Des dizaines de milliers de missionnaires se sont lancés avec une générosité incroyable – humainement vraiment folle ! – pour gagner à Dieu ces âmes africaines. Le rendement espéré n’était pas toujours au rendez-vous, car cette terre, trop longtemps restée en friche, devait être travaillée en profondeur.

Et aujourd’hui tout a été remis en question, puisque l’Afrique aussi a été touchée très profondément par l’hérésie moderne découlant du Concile Vatican II. Certes d’une manière bien différente que dans les pays industrialisés, car l’âme africaine est très religieuse (avec ses excès inhérents). Son clergé n’est ni uni dans la prédication de la foi ni dans l’enseignement de la morale car sa formation est très diversifiée !!! Tout est plus ou moins accepté du moment que l’évêque le tolère ! On pourra trouver une profonde piété unie à des extravagances incroyables.

Le rôle de la Fraternité dans ce contexte est de venir en aide aux âmes désireuses d’une religion catholique sérieuse et non de la religion du tam-tam ! Il y a là un grand tri à faire, car beaucoup sont plutôt demandeurs de visas que de foi ! Et il y en a peu parmi nous qui ne se sont pas fait rouler dans la farine de manioc ! Mais c’est la perpétuelle crainte du pasteur de ne pas négliger une belle âme qui attend vraiment de se soumettre à la Parole de Dieu. Et pour notre plus grand bonheur, nous avons aussi l’expérience de très belles d’âmes généreuses et profondément chrétiennes.

Nous tentons ainsi de créer quelques îlots de Tradition. Nous recevons également des demandes de plusieurs pays qui supplient la Fraternité de venir chez eux et de ne pas les abandonner ! Mais hélas, il ne nous est pas possible d’y répondre car nous ne sommes pas assez nombreux et il est dangereux pour nous de trop nous disperser ! Là aussi, trop de mauvaises expériences nous incitent à la prudence.
Nous allons donc continuer notre apostolat mais sans rêver de gigantisme, en ayant les pieds bien sur terre et implorant les lumières divines. Si les vocations africaines se multiplient, ce sera le signe que nous indiquera la Providence pour continuer l’ouverture d’autres lieux.
Nous espérons aussi que pour la divine Providence, ce soit l’heure de l’Afrique et que ces peuples puissent jouir bien plus qu’aujourd’hui des bienfaits de notre très belle et très sainte religion catholique.

Johannesburg, 7 octobre 2019 Abbé Henry Wuilloud, Supérieur de District

LETTRE AUX AMIS ET BIENFAITEURS DE LA MISSION SAINT-MICHEL AU NIGERIA

SOS Africa n°11 de juin 2019 – Le quotidien exotique de nos missionnaires

Nigeria – Prieuré Saint-Michel Archange d’Enugu

Prieur : Abbé Pierre Yves Chrissement

Saint Michael’s Priory
Society St Pius X
15 Umukwa Street
Independence Layout
ENUGU – NIGERIA
00 234 70 60 96 98 09
sspxnigeria@gmail.com
Le reportage photos sur l’inauguration du prieuré le 26 aôut 2012