logos-lpl-separator-blc

Italie : Le « miracle de saint Janvier » n’a pas eu lieu – 21 janvier 2017

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Les fidèles sont inquiets : le miracle ne s’est pas renouvelé le 16 décembre 2016

Le 16 décembre 2016, dans la chapelle San Gennaro de Naples, le « miracle de saint Janvier » n’a pas eu lieu. Le sang contenu dans l’ampoule est resté solide [Voir photo ci-dessus], ce qui est perçu comme « un sombre présage ».

En effet, les exemples dans l’histoire récente où le sang ne s’est pas liquéfié abondent : en septembre 1939, quelques semaines après le début de la Seconde Guerre mondiale ; en septembre 1940, en correspondance avec l’entrée de l’Italie dans le conflit ; en septembre 1943, date de l’occupation nazie, ; en septembre 1973, avant l’éclatement d’une épidémie de choléra à Naples ; ainsi qu’en septembre 1980, un mois avant qu’un terrible tremblement de terre ne frappe Irpinia, près de Naples, faisant près de 3.000 morts.

D’après l’agence cath.ch le 19 décembre 2016, le prélat responsable de la chapelle San Gennaro, Mgr Vincenzo De Gregorio, l’ampoule encore entre les mains, s’est voulu rassurant face aux fidèles :

« Nous ne devons pas penser à des catastrophes et à des calamités. Nous sommes des hommes de foi, et nous devons continuer à prier ».

Le 20 décembre 2016, sur le site Reinformation.tv, Anne Dolhein a rappelé que « les désastres ne manquent pas dans le monde moderne, ni la guerre, et si réellement l’absence de miracle de saint Janvier a un sens, c’est bien pour inciter les hommes à se tourner vers le Prince de la Paix, source de tout bien, qui seul sauve l’homme du péché et qui seul peut apporter la solution aux situations les plus désespérées. »

Officiellement, la liquéfaction du sang de saint Janvier n’est pas considérée comme un miracle, mais comme un « événement prodigieux ».

Celui-ci se produit trois fois par an : le samedi précédant le premier dimanche de mai, date anniversaire du transfert de la dépouille du saint, le 19 septembre, date anniversaire de son martyre en 305, le 16 décembre, date anniversaire de l’éruption du Vésuve de 1631 qui fit 4.000 morts mais épargna la ville de Naples.

Sources : cath.ch/reinformation.tv / n°348 du 20/01/17 /La Porte Latine du 21 janvier 2017

N.B. : Photo, légende, hyperliens et surlignage de la rédaction de LPL