logos-lpl-separator-blc

En picorant dans La Documentation Catholique

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Longtemps bimensuel, La Documentation catholique est désormais un trimestriel vendu au prix de 20 euros qui se donne pour vocation de faire connaître « la pensée et les écrits de l’Église, les principaux textes officiels en France et dans le monde : message du Pape, du Saint-Siège, des évêques du monde entier, documents œcuméniques », qui sont publiés dans leur intégralité dans leur traduction française. Au prix du gramme, peut-être les quelques lignes suivantes vous donneront-elles envie d’économiser …

Résumé des grands titres de la livraison de janvier 2019 : le hideux visage d’une Eglise totalement instrumentalisée par le mondialisme, inféodée à la politique, fastueusement reçue dans les grandes cérémonies internationales, indifférente à la misère des petites gens, à Jésus-Christ et au salut des âmes.

Assemblée plénière des évêques de France : « adresse aux victimes d’abus sexuel ». C’est le processus « je suis Charlie » : on s’attendrit et on ne désigne pas les coupables. Mais on va faire quelque chose : « des changements institutionnels ».

Document pour le synode sur l’Amazonie : « nouveaux chemins pour une écologie intégrale ». L’Eglise experte en humanité donne un conseil au gouvernement brésilien : voter pour la taxe carbone.

Message de la conférence internationale sur « la xénophobie, le racisme et le nationalisme populiste dans le contexte de la migration mondiale ». Bonnes gens, votez correct et aimez les délinquants.

Message du pape aux catholiques chinois du 26 septembre 2018 : « J’invite les catholiques chinois à se faire artisans de la réconciliation ». Chinois catholiques, faites votre autocritique et rentrez dans le sein aimant du peuple, aurait dit Mao.

Dans la livraison d’avril 2019 : « le pacte mondial aidera les Etats à gérer ensemble les migrations de manière plus sûre ». Intervention du cardinale Parolin, secrétaire d’État du pape François. Il a rappelé la vision du pape : « accueillir, protéger, promouvoir et intégrer » sans oublier de « lutter efficacement contre la xénophobie et le racisme ».

Sources : La Documentation Catholique janvier et avril 2019 / La Porte Latine du 16 mai 2019