logos-lpl-separator-blc

Mysterium Fidei n° 94 – Le tertiaire est un véritable religieux, abbé François Fernandez

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Janvier-février-mars 2019

Mysterium Fidei n° 94 – Le tertiaire est un
véritable religieux, abbé François Fernandez

Notre pèlerinage de Lourdes a été pour de nombreux tertiaires l’occasion de se retrouver sous la bannière du Tiers-Ordre et de rappeler aux fidèles de la Tradition réunis à cette occasion l’existence du Tiers-Ordre de saint Pie X, le troisième Ordre de la Fraternité, après ses prêtres, ses religieux et ses religieuses.

Merci aux organisateurs de nous avoir placés juste après le clergé. C’est canoniquement normal, le Tiers-Ordre étant un véritable état religieux. Comme le religieux, le tertiaire consacre sa volonté par une oblation personnelle au service de Dieu. Le pape Benoit XIV le définit ainsi :

« Le Tiers-Ordre est un ordre religieux véritable et proprement dit qui tout en consacrant le fidèle dans le plus grand état de perfection qui existe, lui laisse la vocation familiale et sociale dans le monde où le Seigneur veut le voir persévérer. »

Le Tiers-Ordre est donc un ordre religieux, mais qui ne comporte pas de vœux, sinon une règle. L’engagement au Tiers-Ordre, n’est pas un vœu, cependant c’est un engagement qu’on s’efforcera de tenir d’autant plus qu’on l’a fait une fois pour toutes devant le tabernacle ouvert.

Nous vous en rappelons les devoirs principaux :

– Messe ou oraison quotidienne d’un quart d’heure – Retraite tous les deux ans
– Pas de télévision
– Port d’un insigne
– Prières du matin et du soir qui sont Prime et Complies (ou celles du livre bleu).

Que chaque tertiaire s’examine sur sa fidélité à tenir ces engagements. Ainsi, le Tiers-Ordre de Saint Pie X offre un programme qui permet de donner un cadre à la vie chrétienne. Ce sont des appuis stables qui nous aident à devenir meilleur chrétien.

Le Tiers-Ordre de Saint Pie X a cette particularité de nous indiquer comment se conduire en bon chrétien aujourd’hui dans cette crise de l’Église. Il donne des directives pour conserver la foi : fidélité à la messe tridentine, au Magistère infaillible de l’Église, au concile de Trente, à la Vulgate, à l’enseignement de saint Thomas d’Aquin, esprit de vigilance à l’égard de tout ce qui peut corrompre la foi, choix d’écoles vraiment catholiques, combattre le libéralisme et le modernisme, fléaux des temps modernes.

L’Église, la société ont besoin de votre fermeté et de votre sainteté. Votre aumônier vous souhaite une Bonne et Sainte année 2019.

Abbé François Fernandez-Faya †

Nouvelles et avis

Intégralité du Mysterium Fidei n° 94

Accès à Mysterium fidei n° 94 au format pdf

Abbé François Fernandez-Faya

FSSPX