logos-lpl-separator-blc

Mysterium Fidei n° 97 – La sagesse de Mgr Lefebvre

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Octobre-Novembre-Décembre 2019: La sagesse de Mgr Lefebvre

Notre règle du Tiers-Ordre de st Pie X est une règle simple, d’une grande actualité. Elle répond aux deux urgences de notre époque : la conservation de la foi catholique et l’entretien de la vie intérieure. La charité suppose la foi. Dieu nous a créés pour le connaître, l’aimer, le servir et moyennant cela sauver notre âme. Le connaître d’abord. Il n’y a pas d’amour sans connaissance. Cette connaissance est une connaissance certes théologale mais qui repose sur une doctrine, la doctrine catholique dans son intégralité. C’est cette doctrine qui nous fait connaître Dieu, l’aimer et le servir comme Il le désire. Nous devons la conserver : conserver le saint sacrifice de la Messe selon l’Ordo de st Pie V, qui traduit d’une façon claire et sans ambiguïté la théologie catholique de la Messe, renouvellement non sanglant du sacrifice de la Croix, conserver la Vulgate comme Écriture Sainte, la traduction autorisée de st Jérôme, canonisée par les papes, et enfin conserver le catéchisme du Concile de Trente, d’une doctrine sûre qui a nourri des générations de chrétiens restés fidèles à la foi de leur baptême et donné des saints. Cela suppose le rejet du libéralisme doctrinal, de l’œcuménisme et de toute cette pastorale moderne qui a jeté la confusion dans l’Église.

Quant à la vie intérieure, elle se résume en deux mots : prière et pénitence. C’est le leitmotiv que la Très sainte Vierge est venue nous rappeler à Lourdes, à Fatima et ailleurs. La prière et les sacrements : votre messe quotidienne et la communion, la confession tous les quinze jours, le quart d’heure d’oraison si on n’a pas pu assister à la messe, la retraite tous les deux ans, les prières du matin et du soir qui sont celles de Prime ou de Complies ou bien celles du livre bleu et le chapelet tous les jours. Enfin la pénitence, les jours de jeûne supplémentaires (18 jours de jeûne au lieu de 2 jours ridiculement demandés depuis le concile) ainsi que la suppression de la télévision. Puis le témoignage : votre insigne du Tiers-Ordre que vous arborez au revers de votre vêtement montrant que vous appartenez à la Fraternité st Pie X et que vous en êtes fier.

Voilà, biens chers tertiaires, l’essentiel de votre règle du Tiers-Ordre. Rien d’impossible ou d’extraordinaire. Il suffit d’un peu de générosité et d’amour. La règle du Tiers-Ordre vous donne des paramètres autour desquels organiser votre vie chrétienne. Le seul accomplissement soigneux de votre règle suffit à vous assurer les grâces du moment.

Tous les tertiaires se retrouveront cette année encore à Lourdes pour le pèlerinage du Christ Roi les 26, 27 et 28 octobre prochains, tous unis sous la bannière de st Pie X. À bientôt donc, si Dieu le veut.

Abbé François Fernandez-Faya †

Nouvelles et avis

Intégralité du Mysterium Fidei n° 97

Accès à Mysterium fidei n° 97 au format pdf