logos-lpl-separator-blc

10° Opération Rosa Mystica 2016 sur l’île de Mindanao, au Sud des Philippines – N° 06 : dimanche 14 février

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp


On compte bientôt mille personnes, ce qui ne s’est jamais vu dans aucune paroisse d’Asie de la FSSPX !

Dimanche 14 février : Messe solennelle et bénédiction de l’église

« Après mon mariage, c’est le deuxième plus beau jour de ma vie » nous confie le docteur Dickès avec émotion. Pour clôturer cette semaine de mission, il est en effet prévu de bénir la nouvelle église, symbole de l’œuvre accomplie par l’ACIM-Asia.

Au petit matin, c’est l’effervescence autour du lieu saint : deux artistes finissent de peindre les embrasures des portes du chœur, une couturière confectionne en hâte des dalmatiques pour les diacre et sous-diacre, les enfants de chœur répètent une dernière fois, la chorale se prépare, d’autres décorent le site avec des ballons et des guirlandes, etc. Et pendant ce temps, Father Tim a fait envoyer des “jeepnees” aux alentours pour amener à la messe tous les voisins qui le souhaitent ou les patients des jours précédents.

L’église se remplit à vue d’œil, elle est déjà presque pleine une heure avant la messe. Plusieurs personnalités militaires et civiles sont présentes, admiratives de l’œuvre accomplie par les catholiques étrangers sur leur territoire. On compte bientôt mille personnes, ce qui ne s’est jamais vu dans aucune paroisse d’Asie de la FSSPX ! L’assemblée est très remuante, chatoyante, et composée surtout de femmes et d’enfants ; ils parlent, vont et viennent, peu habitués à une messe solennelle si longue. Mais les sermons successifs des abbés Stehlin et Pfeiffer ont le pouvoir de les captiver : ils éveillent en eux un chant de reconnaissance pour les volontaires qui viennent à leur secours depuis dix ans ; et en retour, ils les incitent à être persévérants dans la Foi, pour transmettre à leurs enfants l’amour de la vertu et de la Vérité.

A la fin de la cérémonie, 190 fidèles font leur engagement dans la Milice de l’Immaculée, tandis que 150 demandent de se préparer à y rentrer. C’est une belle récompense pour leur aumônier qui voit ses sacrifices porter des fruits. En parallèle, l’abbé reçoit 40 demandes de baptême et autant pour se préparer au mariage ! Permettez-moi, chers lecteurs, de confier tous ces néophytes à vos prières, afin qu’ils s’engagent durablement.

Cette messe revêt un caractère tout à fait spécial. Elle a lieu l’année des dix ans de la mission Rosa Mystica, et elle est célébrée à l’endroit même où, dix ans plus tôt, les Dickès venaient faire leur première mission. Que de chemin parcouru depuis !

Le docteur et son épouse n’ont pas compté leur temps, leur argent, leur santé, pour aider ce peuple qu’ils ont si vite tant aimé. D’année en année, ils ont semé le bon grain un peu partout, et montré une générosité sans borne. Grâce à eux, dans différentes îles, les missionnaires ont rassemblé de plus en plus de fidèles, car beaucoup de patients souhaitaient revenir vers leurs bienfaiteurs : comme si, une fois le corps guéri, ils aspiraient à soigner aussi leur âme. Et ainsi, à GenSan, la paroisse a grossi tant et si bien que le petit local qui tenait lieu à la fois de chapelle, de dispensaire et de salle de catéchisme, a vite été trop petit. Il était donc grand temps de construire une église plus grande.

Pour le déjeuner, tout le monde est convié à rester sur place. Un buffet somptueux attend les volontaires, tandis que tous les fidèles partagent deux cochons tout juste rôtis et quelques dizaines de kilos de riz.

Mais l’heure du départ sonne trop tôt. Dix Français et Américains doivent reprendre l’avion. C’est le moment touchant des adieux : personne ne veut se quitter, trop des belles choses ont été vécues et partagées cette semaine.

La reconnaissance est sur toutes les lèvres, il est bien dur de se séparer !

« Aux Philippines, on reçoit plus qu’on ne donne.
La joie de vivre de ce peuple pauvre donne à réfléchir,
et permet de se recentrer sur l’essentiel pour aller vers Dieu.
»
Une volontaire

Jeanne de Vençay, “reporter-bénévole” de LPL aux Philippines – 14 février 2016

Suite et fin des reportages 2016

Reportage n° 07

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2016

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont

Il est rappelé que la totalité des dons est envoyé à la mission sans prélèvement de quelque nature que ce soit.
D’autant qu’ACIM France prend en charge intégralement le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volontaires sont les bienvenus tout au long de l’année.

Reçus fiscaux sur demande