logos-lpl-separator-blc

3ème Opération Rosa Mystica du 25 au 31 juillet 2009 aux Philippines

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

1ère partie du reportage – Les 25 et 26 juillet 2009 : jours de préparations
Les nouveaux missionnaires sont prêts ! The new missionaries are ready


Autour de la chapelle, des enfants jouent aux billes.
[Near the chapel, children play the old time favorite: marbles.]

La grippe A, les tracasseries des diverses autorités n’ont pas eu raison de la volonté des organisateurs de cette troisième mission de Rosa Mystica.
[Swine flu, complicated and annoying red tape did not defeat the will of the organisors of this third Rosa Mystica Medical Mission.]


Les volontaires écoutent les dernières consignes avant d’entrer dans le feu de l’action
[The volunteers being ‘oriented’ before “D-Day”]

La pluie, les moustiques, la chaleur étouffante n’ont pu émousser la détermination de la soixantaine de volontaires venue du monde entier. Qu’ils soient de France, de Corée du Sud, de Grande Bretagne ou des Etats Unis, qu’ils soient d’Irlande ou des Philippines, tous sont la pour aider, pour tendre une main vers ceux qui ne connaissent que l’abandon.
[Rain, mosquitoes, choking heat, could not stop the determination of these sixty volunteers of the whole world. They came from Ireland, England, France, South Korea, Singapore and the Philippines. They all came to extend a loving hand to those acquainted with dereliction and poverty.]

L’éloignement du village de Sampaloc (à deux à l’est de Manille) n’a pas effrayé les soeurs béthaniennes, toujours présentes pour apporter aux plus jeunes la découverte du catéchisme.
[This year’s location – Sampaloc, Rizal, at about 2 hours East of Manila – welcomed the generous Oblates and Bethanians, who came to add to the Catholic nature of our mission.]

Malgre ces magnifiques volontés, la mission s’annonce difficile.
[In spite of all this good will, we expect the mission to be difficult.]

Nous sommes bien loin du « luxe » réserve à l’action 2008 par le gouverneur de Sarangani.
[We are far for the ‘comfort’ of last year, thanks to the governor of Sarangani province. ]

Ici, point de gymnase, ni de policiers chargés d’organiser un semblant d’ordre. Seule la chapelle Sainte Philomène semble attendre les participants de ce Rosa Mystica numéro 3.
[Here, no gymnasium, no policemen in charge of order. Alone, the little chapel of St Philomena seems to be awaiting the participants of this third Medical Mission.]

Il faut tendre des baches pour protéger patients, dentistes et médecins de la violence des pluies de mousson.
[Tarps have been set up to protect the patients and the medical team from the monsoon rains. ]

Il faut étendre plusieurs tonnes de gravier, transportés seau par seau par l’infatigable abbé Marcille aidé de quelques volontaires, afin de recouvrir le sol boueux.
[Many tons of gravel have to be spread, bucket after bucket , by Fr Marcille SSPX and his team, to cover the muddy ground.]

Il faut encore l’acharnement de tous afin de sortir ce bus enlisé jusqu’au moyeu dans son piège liquide.
[At one moment, all hands had to be summoned to get the bus out of the muddy road shoulder.]

Près de deux tonnes de médicaments doivent être répartis sur les tables de fortune. Des milliers de chapelets et scapulaires attendent leur sainte imposition.
[Nearly two tons of medicine have been collected and are awaiting in their boxes to be organized on simple planks. Thousands of rosaries and scapulars will be given out, since the majority of people are Catholic. ]

La première messe, célébrée par l’abbé Couture, rassemble volontaires et fidèles philippins pour puiser la charité à sa source divine.
[The first mass of the mission was celebrated by Fr. Daniel Couture for the volunteers and the local faithful to draw charity at its divine source.]

Les organisateurs : l’abbè Daniel
Couture et la fidèle Yolly Gamutan
[Fr. Daniel Couture and the
faithful Yolly Gamutan, RN]
La sainte messe quotidienne
au coeur de la Mission.
[The heart of the Medical Mission :
the Daily Sacrifice of the Mass]
2 tonnes de médicaments
débarqués en pleine nuit.
[2 tons of medicine which arrived
in the middle of the night]

Non loin de là, une minuscule chapelle, construite au coeur d’un dédale d’habitations pauvres, couvre de sa discrétion la sainte messe célébrée par l’abbe Castel.
[A few yards away, in a tiny chapel, hidden in the midst of poor people’s homes, two other masses are said.]

Des trombes d’eau déchirent un ciel gris et bas, la fatigue des voyageurs se dissipe peu àa peu, les missionnaires sont prêts a affronter cet inquiétant lendemain…
[Tons of water fall and rip a grey sky, everyone’s fatigue from long intercontinental trips is slowly overcome, and the missionaries are ready to meet tomorrow’s challenge. ]

Près de 5 000 malades ont été soignés en deux ans, que nous rèserve cette mission ?
[In the last two Medical Missions, 5,000 patients were treated. What can we expect this time? ]

Peu importe le nombre : la charité est au coeur de chacun.
[Actually numbers don’t really matter when charity is in everyone’s heart.]

27 juillet 2009 – Photos de Philippe Gressier, de Boulogne-sur-Mer, textes bilingues du Distict d’Asie pour LPL

Suite du reportage : 27/07, jour 1 – Les eaux abondantes…/Abundant waters.
Suite du reportage : 28/07, jour 2 – « Le bateau était couvert de vagues… et Lui était endormi. » (Mt 8 :24)
Suite du reportage : 29/07, jour 3 – « Et il se fit un grand calme. » (Mt. 8 :26)
Suite du reportage : 30/07, jour 4 – « Guérissez les malades ! Vous avez reçu.Donnez! »(Mt. 10 :8)
Suite du reportage : 31/07, jour 5 – Le cap des 3 000 malades est franchi

Pour aider la Mission Acim Asia 2009

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont

Il est rappelé que la totalité des dons est envoyé à la mission sans prélèvement de quelque nature que ce soit. D’autant qu’ACIM France prend en charge intégralement le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volontaires sont les bienvenus tout au long de l’année.