logos-lpl-separator-blc

Luther hérésiarque, ennemi de l’Eglise, prêtre apostat

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

« C’est ce destructeur de la Foi, de la messe et de l’Eglise, c’est ce révolté orgueilleux refusant toute autorité ecclésiastique, c’est cet ennemi de l’Eglise et donc de Dieu que «l’Eglise post-conciliaire» voudrait réhabiliter et cherche à glorifier à l‘occasion du 500ème anniversaire de sa naissance ! » (Abbé Louis Coache – Octobre 1983).

Luther hérésiarque, ennemi de l’Eglise, prêtre apostat, par M. l’abbé Louis Coache – Octobre 1983

« Ainsi « l’hérésie à mille tètes » du Modernisme (Saint Pie X) jette le masque. Apparemment triomphante, ayant implanté une Messe pro-protestante, prêchant le monde et le libéralisme au lieu du Royaume de Dieu et de ses commandements, elle prend maintenant ouvertement le parti des hérétiques et desdébauchés ». (Abbé Louis Coache – octobre 1983).

Source : La Porte Latine du 05 novembre 2016

L’abbé Louis Coache (1920-1994) est une figure du combat de la Tradition en France. Il fut curé de Montjavoult (Oise) mais, étant ardemment opposé aux réformes modernistes liées au concile Vatican II, son évêque le destitua en 1969. Il fonde alors la revue Le Combat de la foi, se rapproche de Mgr Lefebvre et participe à la prise de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet en 1977. Initiateur de nombreux pèlerinages, il est également fondateur d’un couvent des Petites Sœurs de saint François d’Assise, dont sa propre sœur, Mère Thérèse-Marie Coache, devint la supérieure. C’est lui qui légua à la Fraternité Saint-Pie X la maison du Moulin du Pin et la Maison Lacordaire à Flavigny (aujourd’hui devenue un séminaire).
fraternité sainte pie X

Articles en relation