logos-lpl-separator-blc

Communiqué des présidents des conférences épiscopales de Suisse, d’Allemagne et de France du 16 juin 1988

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Mgr Marcel Lefebvre vient d’annoncer sa décision d’ordonner quatre évêques le 30 juin prochain, contrairement à la volonté du Pape et à la pratique traditionnelle de l’Église. S’il passait à l’acte, il se mettrait en dehors de la communion catholique et prendrait la responsabilité de consommer le schisme.

Fin mai dernier, le cardinal Ratzinger nous a informés d’une manière complète et précise de l’état des discussions entre Rome et Mgr Lefebvre.

Le Saint-Père voulait que tous les évêques de nos pays soient mis au courant exactement des efforts entrepris, sous son autorité.

L’accord recherché dans le dialogue avec le fondateur d’Écône devait respecter les exigences de la fidélité au Concile Vatican II et assumer les requêtes de la Fraternité Saint-Pie-X compatibles avec cette fidélité.

Le Saint-Père a tout tenté pour que soit épargné à l’Église le drame d’un nouveau schisme. Parfaitement informé de ce que Mgr Lefebvre et ses adjoints ont écrit et dit contre lui, contre le Concile et contre les évêques, il a manifesté une extraordinaire miséricorde. Il est allé jusqu’au bout des concessions possibles.

Nous supplions Mgr Lefebvre de revenir sur sa décision et nous prions pour qu’il ne commette pas l’irréparable.

Cardinal Albert Decoutray, archevêque de Lyon.

Mgr Karl Lehmann, évêque de Mayence.

Mgr Henri Schwery, évêque de Sion

fraternité sainte pie X