logos-lpl-separator-blc

Pourquoi il faut sacrer des évêques

Dans une conférence de presse à Ecône le 15 juin 1988, Mgr Lefebvre expose aux journalistes les raisons pour lesquelles il est impossible de faire confiance aux autorités romaines dans les conditions de la crise de l’Eglise actuelle et pourquoi il est absolument nécessaire de procéder à des sacres épiscopaux.

Afin d’expliquer les sacres épiscopaux à venir pour le 30 juin 1988, Mgr Lefebvre convoque les médias à Ecône. Le 15 juin, il tient une conférence de presse, à peine descendu de voiture, de retour d’un voyage. Le dossier de presse établi par le directeur du séminaire, l’abbé Alain Lorans, comporte une « déclaration publique du prélat » restée dans ses papiers depuis sa rédaction le 19 octobre… 1983 : « Pour sauvegarder le sacerdoce catholique qui continue l’Eglise et non une Eglise adultère, y lit-on, il faut des évêques catholiques. »

L’exposé terminé, les questions fusent dans la grande salle de classe où se pressent plus de cent journalistes.
– Le schisme va écarter de vous de nombreux fidèles…
– Eh bien ! nous verrons. Et même si cela dure dix ou vingt ans.

Mgr Lefebvre se prête à toutes les questions avec un calme, une complaisance qui stupéfie les reporters. Ce qui n’empêche pas l’un d’eux, très franc, de confier à un séminariste à la sortie : « Votre patron, je vais le descendre ! »

La conférence de presse

Fondateur de la FSSPX

Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) a occupé des postes majeurs dans l’Église en tant que Délégué apostolique pour l’Afrique francophone puis Supérieur général de la Congrégation du Saint-Esprit. Défenseur de la Tradition catholique lors du concile Vatican II, il fonde en 1970 la Fraternité Saint-Pie X et le séminaire d’Écône. Il sacre pour la Fraternité quatre évêques en 1988 avant de rendre son âme à Dieu trois ans plus tard. Voir sa biographie.
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation