logos-lpl-separator-blc

Compte-rendu de la rencontre du cardinal Castrillon Hoyos avec les Scouts d’Europe – 4 mars 2008

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Son Eminence le Cardinal Hoyos a exposé l’esprit du Motu Proprio Summorum Pontificum : spécialement, la dimension sacrificielle et contemplative de la forme extraordinaire et la dimension du repas et de la communauté présentes dans la forme ordinaire. Il insiste sur la continuité de la liturgie et sur le fait qu’on ne peut opposer les deux formes (aucune des formes n’invalide l’autre). Le Saint Père veut conserver la forme extraordinaire comme une richesse de l’Eglise.

Les unités des Guides et Scouts d’Europe du diocèse de Versailles, déjà autorisées à célébrer selon la forme extraordinaire peuvent continuer à célébrer selon cette forme.

Depuis longtemps le mouvement des Guides et Scouts d’Europe a accueilli des enfants de familles attachées à la liturgie traditionnelle (forme extraordinaire du missel). Les guides et scouts d’Europe sont heureux de les accueillir et de jouer ainsi un rôle d’unité. Ces enfants vivent le scoutisme et sont insérés dans diverses unités avec les autres enfants.

Dans le cadre du scoutisme, mouvement catholique d’éducation, s’adressant aux enfants et aux jeunes, il ne convient pas de créer d’unités autour de la seule forme extraordinaire du missel.

La forme extraordinaire peut être proposée occasionnellement avec une catéchèse adaptée (la proximité d’un monastère lors d’un camp permet par exemple cette pédagogie).

Le Saint Siège confirme que l’association française des guides et scouts d’Europe est dans la fidélité et l’obéissance au Saint Père.