logos-lpl-separator-blc

Mgr Schneider demande à Mgr Fellay « de ne pas tarder plus longtemps à donner son accord » – 4 janvier 2017

Partager sur print
Partager sur email

Note de la rédaction de La Porte Latine :
il est bien entendu que les commentaires repris dans la presse extérieure à la FSSPX
ne sont en aucun cas une quelconque adhésion à ce qui y est écrit par ailleurs.

« Le mouvement de restauration de la messe traditionnelle est l’œuvre du Saint Esprit, et rien ne le stoppera.» C’est ainsi que nos confrères de Rorate Caeli résument l’entretien avec Mgr Athanasius Schneider qu’Adelante La Fe (Rorate en espagnol) a publié aujourd’hui.

Ils ajoutent que « les réponses qu’il donne sont directes et audacieuses, même pour ce grand évêque. Même en survolant ses réponses, il apparaît clairement qu’il pense que le temps de la FSSPX est arrivé ».

Dans un précédent entretien donné au journal Présent du 10 décembre 2016, Mgr Schneider exprimait le souhait que « Rome rende enfin justice à Mgr Lefebvre et à la FSSPX ».

Les sujets divers abordés dans l’entretien

«Dans de nombreux endroits, les prêtres agissent plus comme des ministres protestants que comme des prêtres catholiques».

«Il y a des familles qui doivent faire 100 km pour trouver une messe digne et entendre une doctrine saine».

«Les fidèles doivent réclamer aux prêtres des agenouilloirs pour pouvoir se mettre à genou.»

«Nous avons une crise cardiaque eucharistique, et tant que nous ne la soignerons pas le reste du corps sera malade et ne produira pas de fruit».

«Dans la climat actuel, c’est un miracle que nous ayons des vocations.»

«La théorie du genre est une dépravation, le forme terminale du marxisme.»

«Si c’est possible, les parents doivent retirer leurs enfants des écoles où on leur enseigne la théorie du genre.»

«Il y a une mentalité de relativisme radical au sein de l’Eglise».

«Nous devrions nous exprimer, pour la le Magistère puisse parler clairement.»

«Avec le relativisme moral, en particulier pour ce qui est de la Communion pour les divorcés-remariés, nous voulons que Dieu fasse notre volonté, au lieu de vouloir faire la sienne».

«Un diaconat féminin traditionnel contredit la nature de l’Eglise.»

«Nous devons aimer le pape de manière surnaturelle, en priant pour lui, et non pratiquer une forme de papolâtrie.»

La FSSPX et Mgr Lefebvre

«Je suis convaincu que dans les circonstances présentes, Mgr Lefebre accepterait sans hésiter la proposition canonique d’une prélature personnelle.»

«Mgr Lefebvre est un homme qui avait un sens profond de l’Eglise.»

«Les ordinations épiscopales ont été faites en 1988 parce qu’il pensait, en toute conscience, devoir les faire, comme un acte extrême, et dans le même temps il disait que la situation de devait pas perdurer.»

«Si vous restez canoniquement autonome pendant trop longtemps, vous courez le risque de prerdre l’une des caractéristiques de l’Eglise Catholique, c’est-à-dire d’être soumis au pape.»

«On ne peut pas faire dépendre sa soumission au Vicaire du Christ en fonction de la personne du pape ; ce ne serait pas ça, la foi. Vous ne pouvez pas dire ‘Je ne crois pas à ce pape, je ne me soumets pas, je vais attendre jusqu’à qu’en vienne un qui me plaise’. Ce n’est pas catholique, ni surnaturel, c’est humain. C’est un manque de supernaturalité et de confiance dans la Providence Divine, dans le fait que c’est Dieu qui guide l’Eglise. Tel est le danger pour la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

«J’ai demandé à Mgr Fellay de ne pas tarder plus longtemps à donner son accord, et j’ai confiance en la providence, encore qu’il ne soit pas possible d’être sûr à 100%.»

«Mon grand désir est que la FSSPX puisse être reconnue et établie au sein de la structure régulière de l’Eglise, aussi vite que possible, et cela se fera au bénéfice de tous : d’eux comme de nous-mêmes. En fait, ce sera une nouvelle force, dans la grande bataille pour la pureté de la Foi.»

«J’ai dit à Mgr Fellay : ‘Monseigneur, nous avons besoin de votre présence, pour vous joindre aux forces positives dans l’Eglise, et faire cette union.»

La messe traditionnelle

«Le mouvement de restauration de la messe traditionnelle est l’œuvre du Saint Esprit, et rien ne le stoppera.»

«Si les Pères de Vatican II assistaient à une messe comme nous la connaissons aujourd’hui, et à une messe traditionnelle, alors la majorité dirait qu’ils veulent la messe traditionnelle et pas l’autre.»

«La liturgie traditionnelle est celle de Vatican II, avec peut-être de petites variations.»

Sources : Adelante la Fe / Rorate Caeli / La Porte Latine du 4 janvier 2017

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X