logos-lpl-separator-blc

Serge Abad-Gallardo, ex franc-maçon converti : « La franc-maçonnerie est luciférienne » – 9 septembre 2017

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Présentation

Il a 62 ans. Il est architecte de formation, il possède un 3ème cycle de droit administratif, il est aussi ancien haut fonctionnaire. Il vit dans le Midi de la France. Serge Abad-Gallardo a été franc-maçon durant 24 ans. Elevé au 18è degré en tant que vénérable maitre d’une loge du droit humain, une émanation du Grand Orient. Comment est-il arrivé en franc-maçonnerie ? Le hasard d’une rencontre mais surtout un état de fait : Serge est né dans une famille d’origine espagnole. Une famille de tradition « catholique » mais qui, comme la majorité d’entres elles, ne pratique pas. Peu à peu, Serge s’est éloigné de l’Eglise. « La famille se rendait très peu à la messe le dimanche. Dans la famille, la messe était quelque chose de festif uniquement lié à des événements familiaux ». Ce « vide » spirituel, il va rapidement chercher à le combler. Une approche, une rencontre, Serge arrive en franc-maçonnerie.

A une époque où il est presque de bon ton d’annoncer son appartenance à la maçonnerie (dans le gouvernement de François Hollande, presque tous les ministres en faisaient partis), Serge Abad Gallardo a décidé au contraire d’annoncer son horreur d’avoir été l’un de ses membres. Après 24 ans passés en son sein, il affirme : « La Franc-maçonnerie est luciférienne. Tous les satanistes sont franc-maçons. Aleister Crowley, était sataniste et franc-maçon. Albert Pike l’était également. Pour lui, « la religion maçonnique est la religion luciférienne par excellence… ».

Que la franc-maçonnerie possède une influence dans la vie politique française ne fait aucun doute. « Pierre Simon, ancien Grand maitre de la Grande loge de France est à l’origine de la loi sur l’avortement. Il explique que toutes les lois sur ce sujet sont travaillées et muries en loges. J’ai personnellement la preuve qu’il y a eu une tentative de modification de la loi Leonetti dans laquelle on retrouve des termes identiques dans l’actuel code de la santé publique et dans les planches maçonniques… »

L’entretien documentaire que nous vous présentons s’appuie sur le témoignage de l’intéressé mais aussi sur des documents de l’INA, l’Institut national des archives. Vous y verrez notamment des extraits de rituels, une interview de Fred Zeller, ancien Grand maître du Grand Orient de France.

De son expérience de plus de 20 ans, Serge Abad-Gallardo a écrit deux ouvrages « J’ai frappé à la porte du temple » puis « Je servais Lucifer sans le savoir » aux Editions Téqui.

Ce cheminement de Serge Abad-Gallardo, ces 24 années passées en franc-maçonnerie, ces réponses qu’il attendait et pour lesquelles il n’avait aucune réponse, ont fini par le convaincre que la maçonnerie n’était qu’un leurre. En 2014, touché par la grâce de Dieu, Serge s’est converti à la religion catholique.

L’entretien vidéo – « La franc-maçonnerie est luciférienne » [35′ 16 »]

Entretien / documentaire réalisé Armel Joubert des Ouches pour Réinformation-TV

Sources : famillechretienne / Réinformation-TV / La Porte Latine du 20 septembre 2017

Lire aussi : 5 mai 2015 – Les révélations fracassantes
d’un ancien franc-maçon, par Serge Abad-Gallardo