30 avril 783

Bienheureuse Hildegarde de Vintzgau

La Bienheureuse Hildegarde, née en 757 ou 758, est la fille du comte bava­rois Gérold 1er, comte de Vintzgau, et d’Emma d’Alémanie.

Elle est mariée à Aix-​la-​Chapelle dans le pre­mier tiers de l’an 771 à Charles 1er le Grand (Charlemagne), roi des Francs. Ce mariage fut auto­ri­sé par le pape Etienne III qui jugeait adul­tère la pré­cé­dente union de Charles avec Désidérade pour laquelle il avait répu­dié sa pre­mière femme Himiltrude. Himiltrude était enfer­mée vrai­sem­bla­ble­ment au couvent Sainte-​Gertrude de Nivelles en Belgique où elle a pu très vite décé­der, et où elle est ensevelie.

Hildegarde donne à Charlemagne quatre fils et cinq filles, à com­men­cer par Charles « le Jeune » en 772. Le pape Adrien 1er appelle Charlemagne au secours en rai­son des menaces lom­bardes. Hildegarde accom­pagne son époux lors de l’expédition en Italie (773–774), elle est pré­sente lors du siège vic­to­rieux de Pavie où elle donne nais­sance à Adélaïde qui meurt sur le che­min du retour dans le sud de la France, autant dire en Provence. Reine des Francs, elle devient ain­si reine des Lombards.

Elle met au monde Rotrude en 775, puis en 777 Carloman qui est bap­ti­sé par Adrien 1er.

Participant à la cam­pagne en direc­tion de l’Espagne, elle donne nais­sance à des jumeaux, Louis 1er et Lothaire 1er, à Chasseneuil en Poitou le 16 avril 778. Cependant Lothaire décède en 779 ou 780.

Elle met au monde Berthe vers 780. Charlemagne déshé­rite Pépin [1] « le Bossu » fils d’Himiltrude, sa pre­mière femme, et asso­cie les fils d’Hildegarde à son royaume : Charles « le Jeune » roi des Francs, Carloman, renom­mé Pépin, roi d’Italie, Louis, roi d’Aquitaine. Adrien 1er les cou­ronne le 16 avril 781. À Rome, Hildegarde offre au pape Adrien Ier une cou­ver­ture (couvre-​autel) pour l’autel de l’église Saint-​Pierre. Sur le retour, Hildegarde don­na nais­sance à Gisèle en 781, laquelle fut bap­ti­sée par Tomaso Grassi, arche­vêque de Milan.

Hildegarde est l’amie de nom­breux reli­gieux et reli­gieuses, en par­ti­cu­lier de sainte Lioba, ori­gi­naire du Wessex, béné­dic­tine qui fon­da l’abbaye de Tauberbischofsheim [2] puis d’autres cou­vents. Hildegarde la fait venir de Schonersheim [3] à Aix-​la-​Chapelle pour la consul­ter dans des affaires dif­fi­ciles ; Hildegarde ne put la rete­nir plus assi­dû­ment à la cour.

Hildegarde fait des dona­tions au monas­tère insu­laire de Reichenau (sur le lac de Constance). Elle dote celui de Kempten (en Souabe, à l’est du lac de Constance) des reliques des saints mar­tyrs Gordien et Epimaque.

Elle décède, avant ses propres parents, le 30 avril 783 à la rési­dence royale de Thionville, des suites de ses neu­vièmes couches, don­nant nais­sance à une petite Hildegarde qui ne sur­vi­vra que qua­rante jours (selon Paul Diacre).

Le corps de la Bienheureuse Hildegarde est inhu­mé dans l’église Saint-​Arnoul de Metz qui devien­dra nécro­pole caro­lin­gienne. Une par­tie de ses reliques est dépo­sée à l’abbaye de Kempten et y don­ne­ra lieu à beau­coup de miracles.

Ainsi, ses enfants Adélaïde, Lothaire et Hildegarde, décé­dés en bas-​âge, sont depuis au Ciel. Charles « le Jeune » décè­de­ra, céli­ba­taire, le 4 décembre 811. Ses filles Rotrude et Gisèle furent empê­chées par leur père ou leur frère Louis de se marier. Carloman « Pépin » décède le 8 juillet 810 sans des­cen­dant légi­time attes­té. Berthe aurait été mariée peu de temps au comte Angilbert [4], puis ils se sépa­re­ront et entre­ront en reli­gion. Quant à Louis 1er, il héri­te­ra de l’empire dès l’an 813, et sa des­cen­dance mâle et légi­time règne­ra en France jusqu’en 987, et s’éteindra en 1012.

La bien­heu­reuse Hildegarde est la patronne de la fameuse sainte Hildegarde, future abbesse de Rupertsberg, près de Bingen au XIIe siècle.

Abbé Laurent Serres-Ponthieu

Notes de bas de page

  1. Ayant com­plo­té contre son père en 792, il est claus­tré dans le monas­tère de Prüm où il décède en 811 de la peste.[]
  2. Entre Stuttgart et Würzburg.[]
  3. Entre Ulm et Nüremberg.[]
  4. Angilbert mour­ra en saint et sera cano­ni­sé par Pascal II.[]

FSSPX