Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Ils sont tombés sur la tête !

Accès aux pages consacrées à la Doctrine Sociale de l'Eglise - Questions de morale
Accès aux pages consacrées à la Doctrine Sociale de l'Eglise - Mariage, famille, éducation
Accès aux pages consacrées à la Doctrine Sociale de l'Eglise - Politique et engagement dans la Cité

 

Ils sont tombés sur la tête !

Alors que la légalisation de la PMA et de la GPA fait actuellement l'objet d'une loi discutée au parlement français, on ne cesse de découvrir de nouvelles aberrations, conséquences de ces pratiques perverses.

Ainsi, en Angleterre, Freddy McConnell, 32 ans, née femme, a "commencé sa transition à l'âge de 25 ans en prenant des hormones de testostérone". Ayant par la suite voulu fonder une famille avec son partenaire, il a "suivi un traitement de fertilité afin de pouvoir tomber enceinte". Après avoir fait violence à son corps pour qu'il se transforme de femelle en mâle, il lui fait subir ensuite la métamorphose inverse, "redevenant" femme le temps d'assouvir un "désir d'enfant". Il ne faudra pas s'étonner si son corps en garde des séquelles. On ne joue pas impunément à l'apprenti sorcier avec la nature.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Freddy, certainement inspiré par l'esprit du temps, a voulu faire reconnaître officiellement son choix pervers. Après avoir donné naissance à un fils, il a contesté l'inscription "mère" sur l'acte de naissance et a demandé à être inscrit comme "père".

La Haute Cour de Londres a rejeté sa requête, déclarant qu’être mère était « le statut accordé à une personne qui subit le processus physique et biologique de porter un enfant et d'accoucher ». S’il est « maintenant médicalement et légalement possible pour une personne, dont le sexe est légalement reconnu masculin, de devenir enceinte et donner naissance », « son statut de parent, qui découle de son rôle biologique dans la naissance, est celui de 'mère' », a précisé le juge, Andrew McFarlane dans ses conclusions. « Il peut y avoir des mères (de genre) masculin et des mères (de genre) féminin »: « le terme de mère est indépendant du genre légal » (sic).

Pour Freddy McConnell, cette décision n'est "pas juste" et a de "sérieuses implications pour les familles à structure non traditionnelle". "Elle confirme que seules les formes de famille les plus traditionnelles sont correctement reconnues ou traitées de manière équitable", a-t-il déclaré, cité par le Guardian, quotidien pour lequel il travaille.

Abbé François Castel

Sources :Belga (25/09/2019) - Pour la Haute Cour de Londres, un homme transgenre ayant engendré est forcément une "mère". / La Porte Latine du 2 octobre 2019

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 21 octobre 2019
08:21 18:49