Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Credo n° 184

Retour aux pages consacrées à Credo
Retour aux communiqués archivés

 

" France, ô mon pays, reviens à la Vie ".

Le mot du Président

CREDO n° 184 (Décembre 2007 - Janvier 2008)

hers amis,                    

Le pèlerinage annuel de la FSSPX à Lourdes, auquel j'ai participé ainsi que quelques 7000 à 8000 pèlerins, s'est déroulé les 27, 28 et 29 octobre dernier sous un magnifique soleil et dans un recueillement et une ferveur sans pareil.

La nuit d'adoration dans la basilique ND du Rosaire a été comme celle de l'an passé une « nuit d'Amour », de cet Amour que les enfants montrent à leurs parents en leur faisant le plus grand des cadeaux possible; celui qui demande des efforts et de la souffrance, car il n'y a pas d'amour sans souffrance: la récitation du Rosaire durant toute la nuit, à genoux devant le Très Saint Sacrement exposé, devant Notre Seigneur et notre Roi et sous le regard attendri de la Très Sainte Vierge, notre Mère et notre Reine.

On peut dire que la Très Sainte Vierge est la Voie de la Vérité qui conduit à Celui qui est la Voie-la Vérité-la Vie; ces mots qui ne font qu'un tout en étant trois, comme la Très Sainte Trinité.

Ce pèlerinage marquait le début de l'année jubilaire qui marquera le cent cinquantenaire des apparitions à Lourdes (1858- 2008). Cette année jubilaire se terminera pour la Tradition les 25, 26 et 27 octobre 2008 par un nouveau pèlerinage à Lourdes, internationnal cette fois, ainsi que l'a annoncé l'abbé de Cacqueray, supérieur du district de France de la FSSPX, à la Grotte, lors du pèlerinage. Profitons de cette année jubilaire pour prier toujours plus la Très Sainte vierge en disant notre chapelet quotidien et pour ceux qui le peuvent, le rosaire. C'est une des demandes de notre Mère du ciel: nous n'avons pas le droit de lui refuser cet acte d'Amour. Voilà pour « Ora ».

Et Maintenant « labora » : prier et oeuvrer. Comment? Comme Sainte Jeanne d'Arc, il nous faut « bouter » l'ennemi, c'est-à-dire Satan, avec sa culture de mort et ses multiples têtes qui siègnet partout, hors de France, notre patrie, terre de nos pères dont la Très Sainte Vierge est la reine. Pour ce faire, il faut revenir aux « fondamentaux ». Au sortir de la guerre de 1939-1945, il y avait en France deux courants principaux: Celui dit « de droite » qui regroupait les français croyant à la primauté de l'Esprit sur la matière et celui dit « de gauche » les matérialistes idéologiques. A droite nous avions la démocratie chrétienne (MRP) et tous les mouvements royalistes et autres se réclamant de l'Eglise catholique; à gauche les socialistes matérialistes (SFIO, PCF, etc...)

Partant de ce clivage, qu'avons-nous aujourd'hui? Qui est de Droite et qui est de Gauche? Ou bien encore qui est pour la Culture de Vie, (vie qui doit être protégée depuis la conception jusqu'àu tombeau: Mgr Cattenoz), et qui est pour la Culture de Mort (La vie n'est plus un don de Dieu, mais un matériau à gérer: déclaration d'un responsable d'une société discrète)? Tous les principaux partis sont pour la culture de mort. Que reste-t-il pour la culture de Vie? Les mouvements royalistes bien sûr et, je devrais ajouter la Droite Nationale, représentée principalement par le Front National, devrais-je écrire, mais en ce moment la dérive de ce mouvement peut faire craindre qu'il ne se rapproche des partisans de la culture de mort. Qui, dans cette Droite, défend avec ardeur la culture de Vie? Qui est convaincu totalement que la doctrine sociale de l'Eglise est la meilleure politique à adopter?

J'écris ces lignes au lendemain de la Toussaint. Les rumeurs que l'on entend venant de ces mouvements nationaux donnent l'impression que la réponse qu'ils donneraient à ces questions serait assez floue. Pourtant, il nous faut retrouver une Droite « catholique et française ». Certes cette Droite ne gagnera pas les élections (adieu les ambitions personnelles), mais elle aura le mérite de dire la Vérité , de trouver les moyens de clamer cette Vérité à « temps et à contre-temps » comme le demande l'apôtre St Paul, de réprimander vertement, mais avec charité, les successeurs des apôtres qui n'ont pas fait leur travail de pasteur lorsque les lois scélérates ont été votées.

Qui a élevé la voix, lorsque l'ancien Président de la république a dit: « aucune loi morale ne doit être au-dessus des lois de la république »? Qu' a-t-il fait du Décalogue ce jour-là et de ces commandements qui sont au coeur de tout Être Humain:« Tu ne tueras point, etc... »? Cette année quelques voix se sont élevées, en particulier celle de Mgr Cattenoz, évêque d'Avignon. Cet évêque, lors de l'élection présidentielle, a fait parvenir à chaque candidat une lettre corsée, dont chaque paragraphe commençait par cette phrase: « Au nom de l'Evangile, ... ». Elle aurait dû être lue dans toutes les églises de France et de Navarre.

En attendant que d'autres pasteurs se décident, il nous faut bien prendre le relais.

Notre bulletin CREDO est bien modeste et de plus son principal but n'est pas la poilitique, mais le religieux. Si je tiens ce langage aujourd'hui, c'est parce qu'il faut faire quelque chose pourque notre France catholique ne sombre pas totalement dans le néant matérialiste. Il existe beaucoup de revues des associations, tant religieuses que politiques ou sociales, qui se situent à Droite. Elles doivent oeuvrer pour le regroupement de la catholicité de tous ceux qui défendent la culture de Vie.

Mais il ne faut pas un regroupement de chacun derrière soi. Nous ne pouvons laisser le Royaume de la Très Sainte Vierge en friche, ni même en jachère. Il doit bien se trouver dans notre France quelques responsables, quelques dirigeants politiques qui soient des catholiques pratiquants et ardents défenseurs de la culture de Vie et de la Tradition catholique de la France. Leur devoir est de rassembler les élites et les édiles, catholiques dans leur vie privée comme dans leur vie publique pour reconstruire notre France par l'application du Décalogue, reconstruire la famille « cellule de base de la société » disait-on dans ma jeunesse. Ce programme est simple; il se résume également en trois mots, unis comme la sainte trinité: Dieu-Patrie-Famille.

Jean BOJO, En la fête de St Martin Apôtre de la Gaule.

 

 

Pour plus de renseignements

Credo

Revue bimestrielle de l'association "Credo" :

« CREDO, revue bimestrielle, composée par des laïcs, n’est pas une revue d'actualité mais veut être, tant dans le domaine spirituel que temporel, un stimulant pour les fidèles, un ciment pour soutenir la foi catholique, maintenir la Messe de toujours et transmettre toute la Révélation et la Tradition de l’Eglise Catholique, dans le sillage de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X. »

Président de l'association : Jean BOJO

11, rue du Bel air
95300 ENNERY

33 (0)1 30 38 71 07
credocath@aol.com

Secrétariat administratif

2, rue Georges De LaTour
BP 90505
54008 NANCY

Coordonnées bancaires
CCP : 34644-75 Z - La source

 

Abonnement et ventes

Abonnement simple: 15 euros par an pour 6 numéros
Abonnement et cotisation :
- Membre actif : 30 euros.
- Membre donateur : 40 euros.
- Membre bienfaiteur : 80 euros.

CREDO est en vente dans les chapelles ou à défaut au Secrétariat à Nancy (adresse ci-dessus).

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 123

L'Extrême-Onction

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 18 septembre 2019
07:33 19:57