Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   31 juillet 2013, décès de Jean MADIRAN - « Rendez-nous l'Écriture, le catéchisme et la messe ! »

Accès aux communiqués archivés en 2013
Accès au calendrier des activités du monde de la Tradition
Accès aux Sessions, Symposiums, Colloques et Congrès du monde de la Tradition
Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

31 juillet 2013, décès de Jean MADIRAN
« Rendez-nous l'Écriture, le catéchisme et la messe ! »


Jean MADIRAN, 1920-2013

Parmi les grandes figures de la résistance catholique à l’aggiornamento, le nom de Jean Madiran figurera certainement parmi les plus cités et si on réduit la liste aux seuls laïcs français, rares sont ceux qui pourront lui disputer la première place. Ce qui est incontestable, c’est qu’il était l’un des derniers représentants de cette génération qui a écrit, qui a contredit, qui a bataillé pour mettre en garde les autorités de l’Église, pour redonner courage à ses prêtres fidèles et pour former les générations de demain.

Très marqué dans sa jeunesse par l’affaire de l’Action française et par les dommageables répercussions religieuses et sociales de sa condamnation, Jean Madiran engagea sans les compter ses dons au service de la pensée catholique française : Plume d’exception qui parvenait toujours à trouver le mot juste, la formule adéquate et un raisonnement convainquant, il était tout à la fois un historien rigoureux, un philosophe profond, un écrivain distingué et un contradicteur de talent. Ces qualités, il les déploya à merveille dans la célèbre revue qu’il dirigea à partir de 1956 : Itinéraires. Déjà, au sein de l’Église de France, progressivement inondée par les eaux de l’aggiornamento, les esprits recherchaient ces rocs solides où la pensée thomiste était assurée et l’ouverture intellectuelle privilégiée. Les articles d’Itinéraires étaient de ceux-là. A leur lecture, les jeunes français s’armaient intellectuellement face à la destruction programmée du catholicisme et aux errements d’un clergé en proie à la créativité.

Mais ce bras de fer ne pouvait que se solder par la persécution. Dès 1966, la revue fut mise au ban par l’épiscopat français qui mit en garde les fidèles contre la pensée d’Itinéraires, laquelle était coupable de contester « les principes du renouveau entrepris ». Cent ans auparavant, les évêques de notre pays avaient procédé de la même manière à l’encontre d’un Louis Veuillot, mais celui-ci bénéficiait alors de la protection paternelle d’un Pie IX. A l’inverse, Jean Madiran dut également mettre en garde Paul VI contre les nouveautés mises en place et il lui adressa en 1972 son vibrant appel qu’il destinait aussi à tous ses successeurs : « Rendez-nous l’Écriture, le catéchisme et la messe ! » Cette courageuse offensive, couronnée par une mise au ban n’était pas sans rappeler celle du fondateur du séminaire d’Écône où il fut lui-même un conférencier régulier et apprécié. En 1976, il lui dédia un numéro hors-série d’Itinéraires, intitulé : « la condamnation sauvage de Mgr Lefebvre ».

L’amitié et l’estime des deux hommes fut la victime de l’âpreté des temps, laquelle enjoignait à opter pour des solutions de survie. Jean Madiran marqua un moment ses réticences à l’égard des sacres épiscopaux conférés, avant de mourir, par le prélat.

La disparition de ce dernier prolongea cette éphémère rupture des relations et le temps œuvrant, Jean Madiran reconnut, quelques années plus tard, le bien fondé des consécrations de 1988 [Voir vidéo ci-dessous]. Cette démarche coïncidait avec la lucidité de cet esprit brillant, qui considérait avec un recul saisissant l’histoire de l’Église et de ses enjeux.

L’histoire saura certainement retenir la mémoire de ces deux serviteurs de l’Église et de la messe traditionnelle. Ils furent des maillons sans l’ardeur desquels nous ne bénéficierions plus aujourd’hui de la sainte liturgie et de la saine doctrine.

« Depuis octobre 1958, mort de Pie XII, l’apostasie moderne, n’étant plus suffisamment contrecarrée dans l’Église, y a peu à peu conquis droit de cité.

Depuis octobre 1962, ouverture du Concile, une avalanche de solennelles ambiguïtés, tombées de haut, a méthodiquement désorienté la foi et l’espérance des fidèles.

Depuis l’année 1969, on ne peut plus douter que nous sommes en présence d’un système délibéré d’autodestruction de l’Église, imposé par une faction qui, campée comme une armée d’occupation, tient sous sa botte les hiérarchies et les administrations de l’Église militante ».

On découvre désormais, dans les documents ecclésiastiques publiés, des anomalies graves, des omissions inexplicables, et jusqu’à des altérations de l’Écriture sainte présentées comme « obligatoires » dans le nouveau catéchisme et dans le nouvelle liturgie.

Il faudrait tout vérifier par soi-même, et la plupart des prêtres et des fidèles n’en ont ni le temps, ni les moyens, ni la compétence.

Il est manifeste que les nouveaux catéchismes ne sont pas sûrs, que les nouveaux missels ne sont pas sûrs, que les nouvelles mœurs et les nouveaux rites ecclésiastiques ne sont pas sûrs. Cela constitue une catastrophe universelle. Et pour le moment l’autorité dans l’Église coexiste avec cette catastrophe sans y apporter aucun remède. »

(Jean Madiran, Réclamation au Saint-Père, N.E.L, 1974, pp. 7-8).

La Porte Latine

 

 

Jean Madiran reconnaît le bien-fondé des sacres

A l'occasion de la réalisation du film "Monseigneur Lefebvre, un évêque dans la tempête", il accepta d'être filmé et de donner son témoignage sur Mgr Lefebvre. De lui-même, il revint plusieurs fois sur la question des sacres et reconnut avec honnêteté et humilité la clairvoyance du prélat dans sa décision de sacrer quatre évêques pour permettre à la Fraternité de perdurer dans son combat et sa mission.

Extrait du film "Monseigneur Lefebvre, un évêque dans la tempête"

 

 

Madiran s'exprime sur Assise 2011

Est-il bon de cacher ce qui s'est passé ?

"[...] Ces bacchanales n’ont pas, à notre connaissance, été officiellement dénoncées, ni même regrettées. Que l’on sache, elles n’ont pas fait l’objet de cérémonies réparatrices. Peut-être faut-il s’attendre (mais rien ne l’annonce) à ce que la commémoration prévue pour le 27 octobre prochain soit enfin l’occasion d’une célébration solennelle de réparation.

Continuer à cacher ce qui s’est réellement passé relève d’une pastorale très aventurée. [...]"

Jean Madiran - Présent du 27 octobre 2011

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 70
La vie eternelle
(2ème partie)


Nouvelles parutions
Courrier de Rome : Une Église « Officielle » ? - Unité ou légalité ?
LAB de l'Etoile
La formation du
chrétien, par l'abbé
L-E Meugniot

Le Petit Echo de Notre-Dame de Montgardin : Padre
Pio et la Vierge
pèlerine - 1959

Courrier de Rome
Trois commentaires sur l'entretien du pape François à Avvenire, Pr. P. Pasqualucci

Lettre de l'Institut
Saint-Pie X : Homo
hebetus, abbé Chautard

Lettre à nos frères prêtres n° 73 - La question du célibat sacerdotal, trésor spirituel de l'Église catholique


Messes Océan Indien
Madagascar
La Réunion
Île Maurice


XII° UDT FSSPX
12 au 16 août 2017
Servir la chrétienté
aujourd'hui


Les camps d'été 2017
de la Tradition

Pour les garçons

de 8 à 14 ans,
du 2 au 8 juillet : Vox cantorum à La Peyratte

de 8 à 11 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 13 à 17 ans,
du 10 au 24 juillet
Moulins-Vichy

de 12 à 14 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 8 à 13 ans,
du 17 au 31 juillet
à Kernabat

du 30 juillet au 18 août à St-Bonnet
Le Château (42)

de 8 à 13 ans
du 1er au 17 août
à Unieux (42)

de 13 à 17 ans
du 10 au 24 août
au Portugal

de 14 à 17 ans,
du 5 au 21 août
Camp itinérant
à vélo Raid
Saint Christophe


Pour les filles
de 7 à 16 ans
du 6 au 15 juillet
en Bretagne

du 10 au 29 juillet
à St-Bonnet
Le Château (42)

de 15 à 18ans
du 12 au 22 juillet
à Will, en Suisse

de 7 à 16 ans
du 18 au 27 juillet
en Bretagne

A partir de 18 ans
du 7 au 11 août
stage de couture
à Ruffec (36)

A partir de 18 ans
du 4 au 8 septembre
stage de couture
à Ruffec (36)


Centenaire apparitions
19-20 août 2017 :
pèlerinage de la
Tradition à Fatima

Circuit de la Vierge
Pèlerine en France

Place de bus pour le retour du pèlerinage


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 29 mai 2017
05:56 21:42

  Suivez notre fil RSS