Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Quelques pas vers l'effacement d'une injustice - Editorial de M. l'abbé C. Bouchacourt - 16 mai 2017

Accès aux éditoriaux archivés
Accès aux écoles de Tradition en France
Accès aux bulletins et revues du monde de la Tradition
Accès aux revues de presse du monde de la Tradition
Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...


Quelques pas vers l'effacement d'une injustice
Editorial de M. l'abbé C. Bouchacourt - 16 mai 2017


En 1975, la Fraternité Saint-Pie X fut prétendument « supprimée » par l'évêque de Fribourg, sous la pression du cardinal Villot.

Depuis plus de quarante ans, nous protestons contre cette évidente illégalité et cette incroyable injustice. Rappelons, en effet, que la Fraternité Saint-Pie X a été fondée dans le diocèse de Fribourg, et reconnue par l'évêque de ce diocèse le 1er novembre 1970, en respectant le droit canonique. Tous ses actes subséquents, jusqu'à l'illégale « suppression » de 1975, ont été réalisés dans le respect du droit canonique. Les maisons qui furent ouvertes à cette époque l'ont été avec l'autorisation de l'évêque du lieu, conformément au droit canonique. Les séminaristes qui recevaient les ordres étaient munis des lettres dimissoriales requises, etc.

En réalité, la Fraternité Saint-Pie X fut illégalement « supprimée » principalement parce que ses membres continuaient à célébrer la liturgie traditionnelle. Or, on essayait alors de faire croire que cette liturgie était devenue interdite, qu'il n'était plus permis de la célébrer. Le fait d'un institut sacerdotal, même modeste, qui persistait à la célébrer, constituait un obstacle à cette manoeuvre. Voilà pourquoi fut lancé en 1973, par l'épiscopat français, à propos d'Écône, le mot de « séminaire sauvage », alors que ce séminaire jouissait de toutes les autorisations canoniques requises. Puis on passa à l'attaque directe, et finalement à cette illégale « suppression » de 1975.

Le cardinal Ratzinger avait conscience de cette injustice de 1975. Devenu pape, il fit donc des gestes pour en effacer certaines conséquences. En 2007, il reconnut que la liturgie traditionnelle n'avait jamais été interdite : implicitement, cela invalidait la condamnation de 1975. Puis il annula en 2009 les prétendues excommunications de 1988.

Le pape François a fait lui aussi des gestes, notamment en 2016 la reconnaissance de la juridiction des prêtres de la Fraternité Saint- Pie X pour la confession et l'onction des malades.

Récemment, via le cardinal Muller, il a fait un petit geste (assez flou) sur la question des mariages célébrés par la Fraternité. Il y a donc eu quelques pas pour effacer l'injustice de 1975. Mais la justice et la vérité ne seront vraiment rétablies que lorsque sera reconnue à la Fraternité Saint- Pie X la plénitude de ses droits, notamment le statut canonique qu'elle possédait en 1975.

Par ailleurs, ce combat des années 1970 contre la liturgie traditionnelle, donc contre la Fraternité Saint-Pie X, n'était pas le fruit du hasard. Il était le résultat direct de certains choix calamiteux posés lors de Vatican II. Tant qu'on n'aura pas le courage de réaliser une révision de ces choix, les mêmes causes produiront les mêmes effets, et la Fraternité Saint-Pie X continuera d'être persécutée.

Abbé Christian BOUCHACOURT, Supérieur du District de France de la de la FSSPX

Sources : Lettre à nos frères prêtres n° 73 / La Porte Latine du 16 mai 2017

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 77
La loi, définition


Bulletins et revues
Montgardin - Le Petit Echo de N-D : 800 ans de la Custodie de Terre Sainte
La Malle aux Mille Trésors n° 59 de septembre-octobre
Foyers Ardents : Merci à nos maris,
par M. du Tertre;
le quinze août, par
le Père Joseph

Fideliter 238
La correspondance inédite d'un prêtre
fidèle

Courrier de Rome - Ordre de Malte (Pr. Pasqualucci); Sola scriptura (Abbé Citati)
Vers les sommets - Ton mot d'ordre :
Piété, abbé Gérard

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Samedi 23 septembre 2017
07:41 19:45

  Suivez notre fil RSS