Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Lettre de Mgr Antonio de Castro Mayer au pape Jean-Paul II - 13 avril 1982

 Accès aux pages consacrées à la crise de l'Eglise
 Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Lettre de Mgr de Castro Mayer au Pape Jean-Paul II
Campos, le 13 avril 1982

Très Saint Père, Jean-Paul II,

Prosterné aux pieds de Votre Sainteté, j’implore la Bénédiction Apostolique.

A la fin du mois de mars de cette année 1982, j’ai reçu une lettre de Son Eminence le Cardinal D. Sebastian Baggio, Préfet du Sacré Collège des Evêques, dans laquelle, au nom de Votre Sainteté, son Eminence prononçait de graves accusations contre ma personne, dans le sens où j’aurais interféré dans l’administration du diocèse de Campos et compliqué la tâche de son évêque, Dom Carlos Alberto Navarro, au lieu de coopérer avec lui.

Avec beaucoup de respect et de déférence, je dois dire à Votre Sainteté que ces accusations sont sans fondement. En outre, la lettre de Son Eminence le Cardinal Baggio, en indiquant les fautes dont je suis accusé, n’apporte aucune preuve justifiant ces accusations. C’est un fait aussi, que dans le diocèse de Campos, le prêtre Lamar Barreto Calzolari, tenu en haute estime par l’évêque du diocèse, n’hésite en aucune manière à me diffamer devant tout le Brésil dans les colonnes de « O Globo », le journal le plus largement lu dans la région, avec de telles inexactitudes. Permettez-moi, Votre Sainteté, d’exprimer mon souhait de venir chercher refuge au Vatican contre de telles accusations sans preuve.

Une quelconque collaboration avec l’évêque, Dom Carlos Navarro, devint difficile à partir du moment où, dans la presse de Rio de Janeiro et de Sao Paulo, le conseiller juridique de l’évêque répandit dans tout le Brésil que les prêtres de Campos, de connivence avec l’ancien évêque, s’étaient montré malhonnêtes dans des négociations foncières frauduleuses du diocèse. Toute collaboration fut aussi impossible lorsque Monseigneur Carlos Navarro s’engagea à éliminer la Messe Tridentine et commença à imposer à Campos des mesures qui supprimèrent le sacré et créèrent une atmosphère profane dans la Maison de dieu. Dans de telles conditions, je ne pouvais en conscience donner mon soutien.

De telles mesures nous entraînent en outre dans la même vaste crise que Paul VI appelait l’auto-démolition de l’Eglise, et qui provoque la substitution de l’Eglise traditionnelle par une autre «fondée sur la psychologie et sur la sociologie». (Acta Apostolicae Sedis AAS 63, P. 69).

Maintenant que je me suis ouvert à Votre Sainteté avec une franchise filiale, je demande à votre bonté de m’autoriser à dire avec beaucoup de respect et de vénération que l’œcuménisme, tel qu’il est mentionné par Votre Sainteté dans de nombreux documents fondés sur le second Concile de Vatican, s’oppose au dogme de Foi selon lequel hors de l’Eglise «  nullus omnino salvatur » (Quatrième Concile de Latran, DS 802). Et qu’il constitue la négation de cet enseignement «  ex professo » donné par Pie XI dans l’encyclique « Mortalium Animos » de janvier 1926 (AAS 20, p 5ff). De même, cette idée d’œcuménisme vient heurter la Doctrine Catholique de la Liberté Religieuse, exigée comme un droit naturel des hommes dans l’expression de leurs croyances, quelques qu’elles puisent être, même s’il n’en existe aucune comme cela arrive avec les athées (cf. AAS 58, p. 931). En ce sens, il est affirmé que le Saint Esprit utilise aussi les professions de Foi des non-Catholiques pour diriger les hommes vers leur salut éternel, ce qui annule la nécessité de l’Eglise Catholique comme unique moyen de salut.

Ces idées fondamentales de la vie religieuse ont des répercussions désastreuses pour le Catholicisme tout entier, depuis qu’elles donnent de la vigueur à la nouvelle Eglise psychologique et sociologique à laquelle Paul VI faisait référence.

Ayant déjà eu l’opportunité d’écrire à Votre Sainteté sur le même sujet (lettre du 7 avril 1981) je répète ce que j’avais déjà déclaré à Paul VI (lettre du  25 janvier 1974). Je ne suis pas en opposition, dés lors, avec le pontife romain, ni avec les autres prélats. J’adhère à la Foi sans laquelle il est impossible de plaire à Dieu et de sauver son âme.

A cause de cela, moi-même, et avec moi de nombreux prêtres et fidèles nous nous sentons oppressés face aux contradictions trouvées dans des documents émanant d’une source aussi excellente. Comprenez aussi, Votre Sainteté, que ce fait crée dans l’Eglise un profond malaise parmi les nombreux fidèles qui restent fermes dans leur Foi. Ce n’est pas que les fidèles soient réticents à respecter l’autorité pontificale, mais, au contraire, que ces prêtres et des fidèles tenant aux fondements de leur Foi, ont un attachement profond et inébranlable à l’Eglise de Saint Pierre.

Avec beaucoup de respect, j’ose dire à Votre Sainteté que ce malaise peut être dissipé d’un coup par des déclarations pontificales relatives aux sujets ci-dessus, et en général, sur les nombreuses affaires de Doctrine et de Morale, qui mettent en évidence d’une manière non équivoque, leur constance avec les enseignements que l’Eglise de Jésus-Christ donne depuis deux mille ans.

Je suis certain que Votre Sainteté dans sa bonté paternelle, acceptera bien volontiers cette supplique, et m’accordera Sa Bénédiction Apostolique.

De Votre Sainteté, l’humble et obéissant sujet.

Antonio de Castro Mayer, Evêque.

Le Pape Jean Paul II de répondit jamais.

(Extrait de « La gueule du Lion », Monseigneur de Castro Mayer et le Diocèse de Campos au Brésil, par le Dr David Allen White, traduit de l’américain par Michel Bur, Editions Sainte Jeanne d’Arc 2010, p.178 – 180)

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Bulletins et revues
La Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n° 03 de l'école St-Dominique Savio de Martinique
Echos des Coopérateurs du Christ-Roi n° 25,
par le RP Marziac

LAB de l'école
St-Jean-Bosco de Marlieux n° 28 -
De la consommation des films, par M. l'abbé Ludovic Girod

Montgardin - Le Petit Echo de N-D n° 46 de novembre 2017 - L'humilité de François
Lettre 71 des Soeurs de la FSPX : commencement des travaux de la future église à St-Michel-en-Brenne


Catéchisme n° 81
La vertu


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Vendredi 24 novembre 2017
08:15 16:59

  Suivez notre fil RSS