Lettre de Mgr Lefebvre au Souverain Pontife du 14 septembre 1980

Très saint Père,

Afin de dissiper les doutes qui peuvent encore exister au sujet de mon attitude, je déclare à nouveau que je suis pleinement d’accord avec ce que Votre Sainteté a déclaré le 6 novembre 1978 en ce qui concerne le Concile Vatican II, comme je l’ai déclaré déjà à Votre Sainteté dans ma lettre du 8 mars 1980 : « Que le Concile doit être compris à la lumière de toute la sainte tradition et sur la base du magistère constant de la sainte Eglise. »

Dans l’audience que Votre Sainteté m’a accordée en novembre 1978, Votre Sainteté se réjouissait à la pensée qu’il n’y avait pas de problème concernant la foi qui nous séparait, et me demandait si j’étais prêt à signer cette déclaration. C’est chose faite plusieurs fois depuis cette audience.

Comment alors expliquer que la situation injuste qui nous est faite puisse se prolonger indéfiniment ?

Que Dieu fasse pour le bien de l’Eglise et des âmes que Votre Sainteté prenne une décision salutaire le plus tôt possible !

Que Votre Sainteté daigne agréer mes sentiments de filial respect et soumission in Christo Jesu et Maria.

+ Marcel Lefebvre

Source : Mgr Marcel Lefebvre et le Vatican sous le pontificat de Jean-Paul II



Fondateur de la FSSPX

Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) a occupé des postes majeurs dans l’Église en tant que Délégué apostolique pour l’Afrique francophone puis Supérieur général de la Congrégation du Saint-Esprit. Défenseur de la Tradition catholique lors du concile Vatican II, il fonde en 1970 la Fraternité Saint-Pie X et le séminaire d’Écône. Il sacre pour la Fraternité quatre évêques en 1988 avant de rendre son âme à Dieu trois ans plus tard. Voir sa biographie.