Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   L'usage du Missel de Paul VI par les prêtres célébrant selon le Missel de saint Pie V - 3 juillet 1999

Accès aux aberrations liturgiques dues à Vatican II
Accès aux archives sur l'apologètique
Accès aux documents sur la disputatio sur La Porte Latine
Accès aux compromissions des hommes d'Eglise avec les ennemis du Christ
Accès à Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

 

L'usage du Missel de Paul VI par les prêtres célébrant
selon le Missel de saint Pie V - 3 juillet 1999

 

À cause de la possibilité laissée aux prêtres de la Fraternité Saint-Pierre de célébrer l’Eucharistie selon les deux Missels romains de saint Pie V et de Paul VI — en particulier dans les diocèses où les prêtres de la Fraternité Saint-Pierre souhaitent concélébrer lors de la messe chrismale ou présider l’Eucharistie pour une communauté chrétienne où le Missel de Paul VI est d’usage. Face aux questions soulevées et qui lui ont été adressées, la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrement a fait connaître officiellement sa position.

Après la restauration liturgique décidée par le Concile Vatican II, certains groupes de catholiques fortement attachés aux formes antérieures de la tradition liturgique romaine se sont manifestés. Ces groupes – nous parlons de ceux qui se tiennent en pleine communion avec l’Église catholique et son Magistère – ont exprimé le désir de pouvoir continuer à utiliser le Missel dit de saint Pie V. Le Saint-Père Jean-Paul II, poussé par le désir paternel de répondre à la sensibilité liturgique et religieuse de ces groupes, leur a concédé de pouvoir, avec l’autorisation de l’évêque du lieu, utiliser l’édition de 1962 du Missel Romain. De même, le Saint-Père a demandé aux évêques d’accueillir avec bienveillance et générosité les fidèles qui se sentent profondément attachés au rite préconciliaire et manifestent en même temps une sincère adhésion au Magistère de l’Église ainsi que leur obéissance aux Pasteurs légitimes. Le désir du Pontife Romain a été exprimé dans le Motu proprio Ecclesia Dei adflicta du 2 juillet.

À la suite de questions adressées à cette Congrégation au sujet de la possibilité ainsi que des inconvénients qu’entraîne l’indult, accordé par l’Autorité légitime, d’utiliser l’édition de 1962 du Missel Romain, et après avoir, comme il se devait, consulté le Conseil pontifical pour l’Interprétation des Textes législatifs ainsi que la Commission pontificale Ecclesia Dei, et en accord avec eux, nous communiquons ce qui suit sous forme de réponse à des questions.

1. Première question : Un prêtre appartenant à un Institut qui jouit de la faculté de célébrer la Messe selon le rite en vigueur avant la restauration liturgique du Concile Vatican II peut-il librement se servir du Missel promulgué par le Souverain Pontife Paul VI lorsqu’il célèbre le sacrifice eucharistique pour le bien – fût-ce occasionnellement – d’une communauté où la messe est habituellement célébrée selon ce missel ?

Réponse : La réponse est affirmative, et voici dans quel esprit. L’esprit en est que l’usage du missel préconciliaire étant concédé par indult, il ne supprime pas le droit liturgique commun au Rite romain, selon lequel le Missel en vigueur est celui qui a été promulgué par ordre du Concile Vatican II. Ainsi le prêtre mentionné ci-dessus doit célébrer avec le Missel postconciliaire si la célébration a lieu dans une communauté qui suit le rite romain actuel, afin d’éviter étonnement ou inconvénient chez les fidèles, et d’être une aide efficace à ses frères prêtres qui éventuellement lui demandent ce service de charité pastorale. Dans les communautés habituées au Missel actuel, l’usage du missel précédent cause certaines difficultés, par exemple les différences dans le calendrier liturgique, un autre choix des textes bibliques pour la liturgie de la Parole, des différences entre les gestes liturgiques, dans la manière de recevoir la sainte Communion, le rôle des ministres, etc.

2. Deuxième question : Les Supérieurs, quel que soit leur niveau, des Instituts qui jouissent de l’indult leur permettant d’utiliser pour la célébration du saint Sacrifice de la messe l’édition de 1962 du Missel romain, peuvent-ils interdire l’usage du Missel romain postconciliaire aux prêtres appartenant à de tels Instituts lorsque ceux-ci célèbrent, fût-ce occasionnellement, pour rendre service à une communauté dans laquelle est utilisé le Missel romain actuellement en vigueur ?

Réponse : La réponse est négative, parce que l’usage de l’édition de 1962 du Missel romain consiste en un indult pour l’utilité des fidèles qui se sentent attachés au rite romain préconciliaire et que cet usage ne peut être imposé à des communautés qui célèbrent la sainte Eucharistie selon le Missel renouvelé par l’ordre du Concile Vatican II. Du reste, les Supérieurs de ces Instituts n’ont aucune autorité à l’égard de ces communautés.

3. Troisième question : Un prêtre appartenant à un institut qui jouit de l’indult dont il s’agit peut-il sans inconvénient concélébrer la Messe selon la forme actuelle du rite romain

Réponse : La réponse est affirmative, parce que l’indult n’enlève pas aux prêtres le droit liturgique commun de célébrer selon le Missel romain en vigueur. Aussi il ne peut leur être interdit de concélébrer ni par leur propre Supérieur ni par l’Ordinaire d’un lieu. Il est en effet louable que ces prêtres aient la liberté de concélébrer, en particulier à la messe du Jeudi Saint, présidée par l’évêque diocésain. Bien que « tout prêtre ait toujours la faculté de célébrer la messe de façon individuelle, mais pas en même temps ni dans la même église, ni le Jeudi Saint », la signification communionnelle de la concélébration de la messe chrismale est si importante qu’elle ne doit être omise que pour des raisons graves.

Au Siège de la Congrégation pour le Culte divin et de la Discipline des Sacrements, le 3 juillet 1999.

Jorge Arturo cardinal MEDINA ESTÉVEZ, Préfet

Francesco Pio TAMBURRINO, Secrétaire

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 70
La vie eternelle
(2ème partie)


Nouvelles parutions
Courrier de Rome : Une Église « Officielle » ? - Unité ou légalité ?
LAB de l'Etoile
La formation du
chrétien, par l'abbé
L-E Meugniot

Le Petit Echo de Notre-Dame de Montgardin : Padre
Pio et la Vierge
pèlerine - 1959

Courrier de Rome
Trois commentaires sur l'entretien du pape François à Avvenire, Pr. P. Pasqualucci

Lettre de l'Institut
Saint-Pie X : Homo
hebetus, abbé Chautard

Lettre à nos frères prêtres n° 73 - La question du célibat sacerdotal, trésor spirituel de l'Église catholique


Messes Océan Indien
Madagascar
La Réunion
Île Maurice


XII° UDT FSSPX
12 au 16 août 2017
Servir la chrétienté
aujourd'hui


Les camps d'été 2017
de la Tradition

Pour les garçons

de 8 à 14 ans,
du 2 au 8 juillet : Vox cantorum à La Peyratte

de 8 à 11 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 13 à 17 ans,
du 10 au 24 juillet
Moulins-Vichy

de 12 à 14 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 8 à 13 ans,
du 17 au 31 juillet
à Kernabat

du 30 juillet au 18 août à St-Bonnet
Le Château (42)

de 8 à 13 ans
du 1er au 17 août
à Unieux (42)

de 13 à 17 ans
du 10 au 24 août
au Portugal

de 14 à 17 ans,
du 5 au 21 août
Camp itinérant
à vélo Raid
Saint Christophe


Pour les filles
de 7 à 16 ans
du 6 au 15 juillet
en Bretagne

du 10 au 29 juillet
à St-Bonnet
Le Château (42)

de 15 à 18ans
du 12 au 22 juillet
à Will, en Suisse

de 7 à 16 ans
du 18 au 27 juillet
en Bretagne

A partir de 18 ans
du 7 au 11 août
stage de couture
à Ruffec (36)

A partir de 18 ans
du 4 au 8 septembre
stage de couture
à Ruffec (36)


Centenaire apparitions
19-20 août 2017 :
pèlerinage de la
Tradition à Fatima

Circuit de la Vierge
Pèlerine en France

Place de bus pour le retour du pèlerinage


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 29 mai 2017
05:56 21:42

  Suivez notre fil RSS