logos-lpl-separator-blc

Ecône : sous-diaconat et derniers ordres mineurs conférés le 6 avril 2019 par Mgr Bernard Fellay

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Après une retraite de six jours dans le cadre magnifique de la Gruyère, les 9 séminaristes de 5e année du séminaire d’Ecône ont prononcé leur engagement définitif dans la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, la veille de leur sous-diaconat, devant le Saint-Sacrement.

Le lendemain, 6 avril, jour d’ordination au séminaire. Dans son sermon, Mgr Fellay a rappelé que la sainteté du sacrement de l’ordre était manifestée par ces différentes étapes par lesquelles on reçoit le sacerdoce : en samedi dit de Sitientes, les seconds ordres mineurs (acolytes et exorcistes) et le premier ordre majeur (le sous-diaconat). Évoquant ensuite l’épisode de Moïse frappant sur ordre de Dieu le rocher, matière minérale et sans vie de laquelle est sortie de l’eau vive, le pontife a rappelé que saint Paul interprète cette pierre comme étant le Christ : de même, nos renoncements et sacrifices, et spécialement en ce jour le renoncement fait par les sous-diacres dans le vœu implicite de chasteté parfaite, peuvent paraître un renoncement à la vie. Ils sont en fait source de grâce s’ils sont faits pour Dieu.

Mgr Fellay a ensuite conféré les seconds ordres mineurs à deux clercs de la Fraternité Saint-Pie X et à un frère des Coopérateurs du Christ Roi de Caussade.

Puis, après la lecture par l’évêque de l’admonestation du Pontifical leur rappelant les obligations qu’ils prennent en ce jour, les 9 séminaristes de la Fraternité Saint-Pie X ont « fait le pas ». Rejoints ensuite par un frère du couvent des moines de Morgon (pour qui le pas est remplacé par les vœux solennels qu’il a prononcés en février), ils se sont prosternés durant le chant des litanies : moment toujours émouvant, tant pour eux que pour les quarante prêtres venus les encourager, si l’on en juge par la vigueur avec laquelle les réponses furent faites.

Ils sont enfin devenus sous-diacres par la tradition du calice et de la patène. Prions pour ces jeunes hommes désormais voués à jamais au service de Dieu – le servir, il est vrai, c’est régner.

Le reportage photos

Sources : Photos du séminaire d’Ecône / Jean Lorber / / La Porte Latine du 9 avril 2019

Autres photos et images de la cérémonie sur le site du séminaire d’Ecône

Riddes

Chemin du Séminaire 5, 1908 Riddes, Suisse

fraternité sainte pie X