logos-lpl-separator-blc

Le pape François invite les musulmans à lire le coran afin de fortifier leur « foi »

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Les faits

A l’occasion de la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugié du 20 janvier 2014, le pape François s’est adressé à un public majoritairement musulman réuni dans une salle de l’église du Sacré-Cœur qui dépend de la paroisse de la gare centrale de Rome, près de Termini.

Aussi « insolite » que cela puisse paraître à des catholiques, voici ce que le Vicaire du Christ a déclaré aux réfugiés présents dans la salle paroissiale :

« Partager notre expérience en portant cette croix pour arracher de nos cœurs la maladie qui empoisonne nos vies : il est important que vous fassiez cela lors de vos réunions. Que ceux qui sont chrétiens le fassent avec la Bible et que ceux qui sont musulmans le fassent avec le coran [1]. La foi que vos parents vous ont inculquée vous aidera toujours à avancer » [2].

Peut-on, au risque de s’attirer les foudres des papolâtres patentés, parler de propos hétérodoxes ? Doit-on, sans être rejetés dans l’accusation de « schisme », considérer que le pape nous entraîne chaque jour un peu plus aux limites de l’hérésie ? Devrions-nous, pour être en « pleine communion », observer un mutisme de circonstance [3] si cher aux communautés Ecclesia Dei adflicta ?

La Porte Latine

Sources : Romereports.com

La vidéo d’un pape « moderniste dans l’action » [4]

Notes de bas de page

  1. Voir aussi : Un cardinal peut-il prononcer la profession de foi de l’Islam ?[]
  2. Texte en anglais sur le site de mise en ligne de la vidéo : « Sharing our experience in carrying that cross, to expel the illness within our hearts, which embitters our life: it is important that you do this in your meetings. Those that are Christian, with the Bible, and those that are Muslim, with the Quran. The faith that your parents instilled in you will always help you move on. »[]
  3. Un catholique a-t-il le droit de rester silencieux face à ces scandales ?, abbé Benoît Wailliez – Janvier 2011[]
  4. « J’ai utilisé le mot moderniste, je crois qu’il n’a pas été compris par tout le monde. Peut-être faudrait-il dire un moderniste dans l’action. » Entretien avec Mgr Fellay – Novembre 2013 []

266e pape ; élu le 13 mars 2013

fraternité sainte pie X

Articles en relation