logos-lpl-separator-blc

6ème Opération Rosa Mystica – Mercredi 29 février 2012 : la fourmilière…

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Reportage n° 3
Mercredi 29 février 2012 : la fourmilière…


Hélène, apprentie infirmière, contrôle l’abbé Daniel Couture, directeur spirituel de la mission

Le scoop de la journée fut un test de glycémie par une apprentie infirmière (qui fut même apprentie dentiste avec l’aide des dentistes de l’armée lors de sa première mission il y a deux ans) et une prise de tension auprès d`un patient très spécial… le directeur spirituel de la mission, Monsieur l`Abbé Couture.

La foule se presse en bon ordre pour se faire enregistrer

La mission, aujourd’hui, grouille de monde sous un soleil radieux. La journée s’annonce chargée !!!

La foule des patients

Les patients partent pour un long chemin qui les mènera de l’enregistrement à la pharmacie.

Blandine et Isabelle, 2 infirmières françaises

Thérèse, infirmière irlandaise

Quel est leur circuit ?

L’enregistrement, situé à l’entrée du gymnase, est opéré par plusieurs infirmières et se déroule comme suit :

  • Motif de la consultation
  • Antécédents médicaux (allergie, ..)
  • Prise des signes vitaux (tension, test de glycémie, pouls, température…)
  • Prise du poids et de la taille

L’attente des patients dans la discipline et la bonne humeur

Les patients sont ensuite orientés vers les espaces d’attente réservés aux pédiatres, aux dentistes ou aux consultations adultes.

A chacun sa spécialité : radio, laboratoire, électrocardiographie, etc.,

Notre docteur Dichard, étudiant une radio

Selon la prescription de leur médecin, les patients peuvent être ensuite dirigés soit vers les rayons X ou l’électrocardiogramme, les soins infirmiers ou les pharmacies enfant ou adulte

Mélanie, notre technicienne de laboratoire

Une technicienne de laboratoire est parmi nous : Mélanie Leblanc

Xavier-Nicolas, sapeur pompier de Paris, pratique un ECG – électrocardiographie – sous le contrôle d’une infirmière

La pharmacie : une gestion complexe et indispensable

Brigitte, pharmacienne en chef de notre mission 2012

La pharmacie principale (des adultes) est « l’igloo » des volontaires, installée dans le centre de la communauté de Marianna qui nous accueille. Climatisée et isolée de la foule des patients, c’est un lieu calme ou s’affairent avec efficacité et professionnalisme Brigitte, pharmacienne en chef assistée de Honeybee, pharmacienne philippine, Danielle, Bernadette, Sophie et Melinda.

Caroline, infirmière française, à la pharmacie pédiatre

En parallèle, une pharmacie enfant est installée dans le gymnase, gérée par Sophie, Caroline, Thérèse, Thierry et des infirmiers philippins.

La constitution de la pharmacie a été le fruit d’un long travail opéré par Marguerite-Marie, une infirmière française à Manille depuis 2 mois. Elle a contacté 70 laboratoires et seulement 10 ont répondu positivement à ses lettres de demandes de médicaments en envoyant médicaments et matériel médical.

Distribuer les médicaments est un véritable défi pour notre équipe !

Les ordonnances sont contrôlées systématiquement par les pharmaciens et les posologies sont expliquées par des infirmières philippines à chaque patient. Seule la quantité nécessaire au traitement prescrit est donnée. En effet, certains Philippins sont si pauvres qu`ils préfèrent parfois vendre les médicaments pour survivre au lieu de se soigner.

Les médicaments fréquemment prescrits sont des multivitamines, des compléments alimentaires et des antibiotiques.

Christine et Honeybee, en cours d’inventaire

Cette pharmacie est très moderne puisque Christine, comptable américaine, gère informatiquement en direct et avec rigueur le stock des médicaments.

Honeybee en action

Honeybee, notre pharmacienne philippine, se dévoue corps et âme pour que la pharmacie ne manque de rien. Elle s`est même levée ce matin à 3 H 00 pour parcourir Manille à la recherche de certains médicaments qui manquaient…

Nous avons tellement de succès que le maire du Barangay Marianna a même demande à Monsieur l’Abbe Couture s’il pouvait envoyer tous ses employés pour des visites médicales.

En effet, il expliquait que le peu d’argent que gagnaient ses agents étaient consacrés à l’achat de nourriture et des articles de première nécessité plutôt que ce qui concerne leur santé.

Suite des reportages de la mission Acim-Asia 2012

Jeudi 1er mars 2012 : la médecine de campagne
Vendredi 2 mars 2012 : D’un sourire à l’autre
Reportage photos et textes : les derniers feux de Rosa Mystica 2012

Photos et textes envoyés par Monsieur l’abbé Daniel Couture


Pour aider la Mission Acim Asia 2012

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont

Il est rappelé que la totalité des dons est envoyé à la mission sans prélèvement de quelque nature que ce soit. D’autant qu’ACIM France prend en charge intégralement le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volontaires sont les bienvenus tout au long de l’année.