logos-lpl-separator-blc

Grande mission de l’ACIM en Asie : quatrième et cinquième jour

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

L’abbé Dolotina devant le grand poster de la mission avec des membres
de la légion de Marie qui nous ont été d’une aide précieuse

Le quatrième jour : 14 août 2007

Photo 1 : Dans les écoles que nous avons visitées les jurs précédents, nous pouvions voir que les règles scoutes étaient affichées en bonne place.
Photo 2 : Au siège de l’ACIM, les Apôtres de Marie impriment jour et nuit des tracts de toutes sortes pour le succès de la mission !

Le cinquième jour : 15 août 2007

Photo 1 : Après les écoles, la mission s’installe dans un champ pour les deux derniers jours
Photo 2 : Il y avait aussi des soldats philippins, comme celui-ci avec un chapelet au rétroviseur de sa Jeep…
Photo 3 : La photo de groupe de tous les étudiants qui nous ont aidé.

Ces deux derniers jours de la mission ont lieu dans ce qu’ils appellent une ‘Subdivision’, un quartier en développement.

Et nous nous installons sous les tentes, dans un petit champ. Toute l’équipe médicale en fait apprécie cela davantage que dans les écoles, car il y a un peu de vent, ce n’est pas trop chaud, bien qu’une de nos américaines a failli s’évanouir à cause de la chaleur…

Une particularité: la présence de soldats philippins, pour assurer l’ordre de cette foule, et même deux médecins de l’armée américaine, avec leurs gardes du corps… Et à un moment donné, on vit même un soldat philippin, avec sa mitraillette en bandouillière, distribuer des chapelets aux enfants… Malheureusement, notre photographe était occupé ailleurs!

Le soir, à la chapelle, messe chantée : ce sera la première messe traditionnelle pour un de nos médecins philippins et une bonne demi-douzaine d’étudiantes infirmières…

Dernier jour. Yolly Gamutan, notre grande et imbattable organisatrice nous apprend qu’en fait beaucoup de médecins locaux lui avaient promis leur aide, et ils ne sont finalement pas venus. Ce n’est pas si grav e: comme nous l’a rappelé sans cesse le Dr. Dickès : le soldat combat, et à Dieu la victoire!

Nous dépassons assez largement les 2 000 patients vus en 5 jours. Le docteur Kim, pédiatre de Séoul, aura certainement le record aujourd’hui avec ses 190 consultations, grâce à une bonne équipe autour d’elle. Deo gratias…

Le soir, nous sommes reçus chaleureusement à la mairie de General Santos (ville de 500 000 habitants) pour un bon repas et beaucoup de remerciements pour ce que nous sommes venus apporter aux Philippines.

La suite 3 du reportage