logos-lpl-separator-blc

Le scandale d’Avignon a, pour l’instant, cessé – Communiqué du 11 avril 2011

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

L’exposition intitulée « je croix aux miracles » d’Avignon a provoqué l’indignation d’un grand nombre de catholiques dans notre pays. La photographie représentant le Christ plongé dans l’urine d’un soi-disant artiste était une grave profanation que le premier commandement de Dieu nous engageait à réprouver publiquement. C’est pourquoi il était de notre devoir de prier en réparation de cet outrage, ce que nous fîmes devant les murs de cette triste exposition le samedi 9 avril puis dans les rues de la ville le dimanche 10.

Notre action, conjuguée aux communiqués de l’archevêque du lieu, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, à l’interpellation du ministre de la Culture par plusieurs parlementaires, aux projets juridiques de l’AGRIF, à la pétition de et au relais de nombreux journaux, sites et blogs, comme le Salon Beige, a permis, grâce à la prière d’un grand concours de catholiques et surtout à la grâce divine, de faire tomber le mur de la bienséance artistique et du lâche silence de la mairie d’Avignon : les responsables de l’exposition ont été contraints de fermer leurs portes.

Cet exemple concret nous rappelle que rien n’est acquis si nous négligeons notre vie intérieure. C’est par notre prière et nos sacrifices que le règne du Christ se rétablira.

L’affaire d’Avignon nous enseigne également que Dieu veut l’assentiment de notre volonté et par conséquent que nous collaborions activement, sans nous résigner à rester les bras croisés, afin de contenir les outrages réalisés contre notre foi, ses vérités et ses ministres.

Nous affranchissant du découragement et du fatalisme qui peut paralyser les âmes les plus vaillantes, nous devons, à l’avenir, être déterminés pour faire tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre fièrement l’honneur de Notre Seigneur dans notre pays.

« Les hommes d’armes batailleront et Dieu donnera la victoire » a dit la sainte héroïne de Domrémy. Puisse-t-elle être notre modèle pour demain.

Le District de France de la FSSPX
11, rue Cluseret
92280 Suresnes Cedex

01 45 06 10 68