logos-lpl-separator-blc

Mysterium Fidei n° 58 – Saint Joseph

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Janvier-février-mars 2010

Saint Joseph

En cette année 2010, nous fêterons les quarante ans de notre chère Fraternité st Pie X, fondée le 1er novembre 1970 par son excellence Mgr Lefebvre, d’abord composée de prêtres, de religieux et de religieuses puis, à partir du 29 janvier 1981, d’un tiers-ordre dont vous faites partie, avec sa règle et sa finalité : « la sanctification personnelle et celle des personnes dont les membres du Tiers-Ordre ont la charge. »

L’esprit du Tiers-Ordre, tel qu’il est défini par notre fondateur est avant tout un esprit de « vigilance à l’égard de tout de qui peut corrompre la foi ». Cet esprit repose sur cinq piliers : le magistère infaillible, le catéchisme du concile de Trente, la Vulgate, l’enseignement de saint Thomas et la liturgie de toujours.

La règle du Tiers-Ordre nous demande de redécouvrir l’importance capitale du saint sacrifice de la Messe, d’en faire la source de notre vie chrétienne et d’avoir une dévotion tendre envers la Vierge Marie, selon l’esprit de saint Louis Marie Grinion de Montfort, à saint Joseph et à saint Pie X.

Ainsi le mois de mars est consacré à saint Joseph. Ce sera une occasion pour nous de nous rappeler l’importance de l’époux virginal de Marie et de l’honorer comme il le mérite. Nous devons l’honorer parce que Dieu lui a confié son fils unique, et que Marie lui a obéi comme à son chef. Pie IX l’a en outre proclamé patron de l’Eglise universelle. Sainte Thérèse d’Avila assure ne lui avoir rien demandé le jour de sa fête qu’elle ne l’ait obtenu. Quelle n’est pas en effet sa puissance sur le Cœur de Jésus et sur celui de Marie ! Invoquons le chaque jour, dans le travail, dans les tentations, à la vie et à la mort. Mais il est diverses faveurs pour lesquelles il est bon de recourir à lui.

On l’invoque dans les besoins temporels en souvenir de l’aide qu’il apporta à la subsistance de Jésus et de Marie. On l’invoque aussi pour obtenir des vocations religieuses. Il est le patron de la vie intérieure en raison de la vie de foi et de contemplation qui l’animait. Il est enfin invoqué pour obtenir la grâce d’une sainte mort, lui qui mourut, assisté de Jésus et de Marie. Enfin, n’oublions pas qu’il est patron de l’Eglise universelle. Léon XIII nous en donne les raisons :

« La divine maison, que Joseph gouverna, avec la dignité de père, contenait les prémices de l’Eglise naissante. Telle est la raison pour laquelle le bienheureux patriarche Joseph regarde comme lui étant particulièrement confiée, la multitude des chrétiens qui composent l’Eglise. Il est donc naturel que, de même que saint Joseph subvenait autrefois à tous les besoins de la famille de Nazareth et l’entourait de sa sainte protection, il couvre maintenant de son patronage et défende l’Eglise de Jésus-Christ. »

Ayons donc à cœur de bien sanctifier le mois de saint Joseph.

Votre aumônier vous souhaite une bonne et sainte année 2010.

Abbé François Fernandez †