logos-lpl-separator-blc

Reportage photos : les voeux du Père Joseph, capucin – Aurenque le 4 avril 2016

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Le Père Joseph vient de prononcer ses voeux dans la chapelle du Couvent d’Aurenque et célèbre
la messe de l’Annonciation reportée, pour cause de Semaine Sainte, du 25 mars au 4 avril de cette année.

Les photos de la cérémonie des voeux

La cérémonie des voeux, dans la chapelle du couvent Saint-Antoine des capucins d’Aurenque, a commencé par un puissant sermon du R.P. Antoine, Père Gardien des Capucins de stricte observance, au cours duquel il a appelé l’ex-abbé Régis de Cacqueray, ancien Supérieur du District de France de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, à porter le pauvre habit des frères de saint François comme Notre Dame s’est revêtue, le jour de l’Annonciation, de l’enveloppe humaine du Christ.

Puis, tel saint Laurent de Brindes qui a pris la tête des armées contre ceux qui voulaient détruire l’Eglise, il a demandé au Père Joseph d’être « un homme d’avant-garde dans les batailles difficiles » qui s’annoncent pour la défense de l’Eglise.

« Votre mission, votre vocation capucine doit être « catholique, apostolique, évangélique, sacerdotale. […] Nous prierons tout spécialement, pendant cette messe, pour que vous accédiez à cette sainteté capucine dont l’Eglise a tout particulièrement besoin aujourd’hui. Elle a besoin de Docteurs de l’Eglise pour être fidèle à la Foi, totalement, complètement, intégralement, sans défaillance ni à droite, ni à gauche. Nous avons besoin de missionnaires qui évangélisent le plus possible d’âmes pour les ramener à Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous avons besoin de chefs. »

La messe solennelle célébrée par le nouveau Profès

Ce sont les RR.PP. François-Marie, prieur du couvent Saint-Antoine, et Pio-Marie, Maître des novices, qui étaient diacre et sous-diacre pour cette messe solennelle à laquelle assistaient Messieurs les abbés Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France, Joël Malassagne, prieur de Toulouse-Granague, et de Ledinghen, séminariste à Ecône.


L’ancien et l’actuel supérieur du District de France unis dans la même joie sacerdotale.

Source : La Porte Latine du 4 avril 2016

fraternité sainte pie X