logos-lpl-separator-blc

Liturgie catastrophique en la cathédrale de Boulogne-sur-Mer

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Le dimanche 20 septembre 2020, Mgr Jean-Paul Jaeger a conféré une ordination sacerdotale en la Cathédrale Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer.

Monseigneur Jean-Paul Jaeger, démissionnaire pour limite d’âge canonique, a accompli la dernière ordination sacerdotale dans sa fonction d’évêque d’Arras. Celle-ci eut lieu au son des tam-tam et de chants africains accompagnés de dandinements de jeunes filles, les bras chargés de fruits variés. Le tout selon le rite de la nouvelle messe de Paul VI qui, comme l’expérience le confirme depuis 50 ans, se prête si bien à toutes sortes d’excentricités profanes indignes des lieux saints. La cathédrale de Boulogne-sur-Mer, écrin de la Vierge du Grand Retour, a dû abriter un tel scandale. Serait-ce là un abus ? Que nenni, il s’agit bien plutôt de la réalisation fidèle des souhaits désastreux du concile Vatican II : l’Église n’aspire plus à une rigidité uniforme des rites, au fixisme, au rubricisme, mais

apprécie avec bienveillance tout ce qui n’est pas strictement lié aux superstitions, et, si elle le peut, elle le conserve intact, va même parfois jusqu’à l’introduire dans la liturgie elle-même.

Vatican II, Constitution Sacrosanctum Concilium n°37

La vidéo de l’offertoire suffira pour avoir un aperçu de cette catastrophique cérémonie d’ordination :

Source : Chaîne You tube du diocèse d’Arras