Communion dans la main et accidents eucharistiques

Le dimanche 14 novembre 2021, Mgr Denis Jachiet a été installé nouvel évêque de Belfort-Montbéliard.

Le dimanche 14 novembre 2021, Mgr Denis Jachiet, ancien évêque auxiliaire de Paris, a été installé par l’archevêque métropolitain Mgr Jean-Luc Bouilleret comme 3e évêque de Belfort-Montbéliard en la cathédrale Saint-Christophe de Belfort. Ce diocèse récent a été créé en 1979 et figure parmi les plus sinistrés de France avec seulement 56 prêtres incardinés en 2020.

La distribution de la communion durant cette cérémonie montre bien que l’usage traditionnel de l’Eglise de donner l’hostie consacrée sur la langue n’est pas “juste un petit caprice[1] mais une marque de respect qui manifeste la foi en la présence réelle de Notre-Seigneur sous les saintes espèces, limite les occasions d’accidents eucharistiques et les sacrilèges. Pourtant, à la faveur de l’Instruction Memoriale Domini du pape Paul VI (1969) qui prend acte des désobéissances du clergé progressiste, la communion dans la main constitue depuis 50 ans l’usage ordinaire dans la messe de Vatican II.

A la communion de cette cérémonie d’installation épiscopale, on peut distinctement voir un homme recevoir l’hostie dans ses mains par le nouvel évêque lui-même, Mgr Jachiet, et partir sans la consommer. Quand au suivant, il la laisse tomber à terre et la ramasse sans que soit accomplie la moindre purification ou récupération des parcelles d’hostie laissées au sol… A quand l’abolition de cette manière de communier sans précaution ni marque de respect véritable envers le Saint-Sacrement, envers le Bon Dieu lui-même ?

Vidéo (1h35’36 à 1h35’55)

Prends garde à ce que rien n’en tombe par terre. Ce que tu en ferais tomber, serait comme la perte d’un de tes membres. Dis-moi donc : si quelqu’un te donnait de la poudre d’or, ne la recueillerais-tu pas soigneusement afin que rien n’en soit perdu à ton désavantage ? Ne devrais-tu donc pas être beaucoup plus attentif à ce qu’aucune miette ne se perde, de ce qui est bien plus précieux que de l’or ou du diamant ?

Saint Cyrille de Jérusalem (IVe siècle), cinquième catéchèse mystagogique.

Notes de bas de page

  1. Selon les mots de Mgr Aupetit, archevêque de Paris.[]