logos-lpl-separator-blc

Le pape François veut entretenir le dialogue avec la Fraternité Saint-Pie X, in La Vie – 24 septembre 2014

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Note de la rédaction de La Porte Latine :
il est bien entendu que les commentaires repris dans la presse extérieure à la FSSPX
ne sont en aucun cas une quelconque adhésion à ce qui y est écrit par ailleurs.

Mgr Bernard Fellay, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X a été reçu officiellement au Vatican ce mardi. Aucun pas concret n’a été entériné, mais la rencontre semble s’être bien passée. La rencontre était annoncée depuis plusieurs semaines, Mgr Bernard Fellay, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) a été reçu (avec deux de ses collaborateurs) pendant deux heures ce mardi par le cardinal Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF).

Une initiative du pape François

Cette rencontre, qui s’est déroulée « dans un climat serein » a officiellement permis d’examiner « certains problèmes d’ordre doctrinal et canonique » et de décider de « procéder graduellement et en des temps raisonnables pour le dépassement des difficultés et l’aboutissement espéré d’une pleine réconciliation », indique le communiqué publié par le Vatican à l’issue de la rencontre.

Après un temps assez long sans contact, c’est le pape François lui-même qui a souhaité que le dialogue ne soit pas rompu, demandant à la fois patience et fermeté à ses collaborateurs, a appris l’agence de presse I.Media.

Alors que les relations entre Rome et la FSSPX semblaient au point mort depuis le milieu de l’année 2012 après l’échec des discussions autour d’un préambule doctrinal, Mgr Fellay était venu au Vatican en décembre 2013. Il avait rencontré Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission Ecclesia Dei, et Mgr Augustine Di Noia, alors vice-président de cette commission. A cette occasion, alors qu’il déjeunait à la Maison Sainte-Marthe avec ses hôtes, Mgr Fellay avait très brièvement salué le pape François. Mgr Guido Pozzo se serait rendu par la suite à Ecône (1), mais ce mardi c’était bien la première fois que Mgr Fellay était reçu officiellement par Mgr Müller, précise de son côté l’agence Apic.

Que retenir de cette rencontre ?

Tout simplement que François, à la suite de ses prédécesseurs, souhaite défricher un chemin de dialogue. Pour autant, si la réunion semble s’être bien déroulée (le communiqué de la FSSPX parle aussi de « cordialité »), aucun pas concret n’a été accompli ce mardi. Le communiqué du Vatican reprend d’ailleurs la même tonalité optimiste que celle déjà utilisée dans les communiqués du pontificat de Benoit XVI, relève le journaliste du Figaro Jean-Marie Guénois.

Entre Rome et Écône, aucune porte n’est donc fermée, conclut le vaticaniste Andrea Tornielli, les échanges se poursuivront, affirment à leur tour les deux parties. Rappelons cependant qu’au sein de la FSSPX, les avis semblent partagés quant à un éventuel rapprochement avec Rome, alors que Mgr Fellay s’était montré très sévère envers le pape François.

Source : La Vie du 24 septembre 2014

Note de LPL

(1) Affirmation totalement erronée : contrairement à ce que rapportent I.Media et l’Apic Mgr Pozzo ne s’est absolument pas rendu à Ecône.