logos-lpl-separator-blc

vers 1435

Bienheureuse Angeline

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Née en 1357 à Montegiove,
et morte en 1435 à Foligno.

Bse Angélina de Marsciano/Montegiove, veuve, abbesse, (ca1357 Orvieto ?-1435)

Angelina, contessina, tertiaire franciscaine, épouse à 15 ans Giovanni de Termis, comte abruzzais aux origines hongroises et provençales. Veuve à 17 ans.

  • 8.1385 : reçoit de Dieu à Ste Marie des Anges à Assise la mission de fonder un couvent apostolique.
  • 1388 : Foligno, Frère Paoluccio Trinci (-1391) fonde le monastère Ste-Anne pour sept comtesses dont Angelina ; Première fondation apostolique féminine. Angelina reçoit des approbations papales : 1403, 1428, 1430 ;
  • 1426 : saint Bernardin lui demande de fonder à Viterbe.
  • 1430 : Ministre général, Guillaume de Casale essaie d’imposer la clôture, menaçant d’excommunication, elle cède, puis convaincue par ses sœurs, se rétracte une semaine après pour avoir signé sous la crainte : procès…
  • 1435 : dizaine de monastères
  • 1440 : Eugène IV approuve
  • 1663 : 4386 religieuses, 235 monastères.

Le monastère Ste-Anne de Foligno contient la plus ancienne fresque d’Angélina, couronnée, recevant d’un Ange à boire et à manger.

Eugenio Corti, époux de Vanda de Marsciano, descendante de la Bse, classe comme légendes : la résurrection de l’enfant du Royaume de Naples où Angelina fut jugée pour avoir deux fois refusé de se remarier, l’ordalie de porter sur sa poitrine un charbon de feu devant le Roi de Naples, Ladislas d’Anjou le Magnanime (ca1376-1390 Naples Hongrie-1414), et la chasteté conjugale conclue dès le jour des noces.

Abbé Laurent Serres-Ponthieu

FSSPX