beauvais110613.jpg

Abbé Xavier Beauvais

FSSPX

Articles publiés

C’est bien d’aller se confesser “pour communier”, mais a-t-on d’abord la contrition ?
Il n’y a rien de plus compromettant que la foi. Croire c’est se livrer sans réserve.
Le 21 janvier 1793, un juste est tombé. Son nom est inscrit non pas au Panthéon français, mais dans le livre de vie, au ciel : le roi Louis XVI, roi martyr.
Leur but est de nous réveiller, de secouer notre torpeur, notre routine, de donner une âme à notre vie et d’annoncer, à tous, l’approche du Messie.
Il y a une rigoureuse obligation de reconnaître notre roi, Jésus-Christ, et de nous soumettre à ses lois.
Le dimanche est un refuge pour éviter d’être bousculé et écrasé par la vie ardente.
Une fois que la grâce a été mise en notre âme, il existe en nous une source d’eau vive.
Le 15 mai 1891, le pape Léon XIII exposait les principes de la doctrine sociale de l’Eglise. Se trouvaient écartés les abus du capitalisme ainsi que le faux remède du socialisme.
Vous trouverez ici une liste de lecture des conférences données par l’abbé Xavier Beauvais au prieuré de Marseille essentiellement sur les actes du magistère de l’Église. Voir la chaîne Youtube dédiée intitulée « Le Rosaire et le Glaive ».
Commentaire de l’encyclique de Saint Pie sur la séparation de l’Église et de l’État en France